Contact

SARL MOBSIM

5 rue Pierre Neveu
61600 LA FERTÉ MACÉ
Tél. : 02 33 667 227
pennet@mobsim.fr
www.mobsim.fr

Accompagnement

Comme cette entreprise, vous souhaitez implanter ou développer votre activité dans l’Orne ?
 
Orne Développement est une porte d’entrée pour vous accompagner depuis le 1er contact jusqu’à la concrétisation de votre projet.
  
Contactez Orne Développement pour bénéficier d'un accompagnement gratuit, confidentiel et sur-mesure.
 › 
Services aux entreprises ›
  • Silva Créations, à La Sauvagère évolue dans tous les métiers de la tapisserie
  • Boutaux Packaging, embellisseur d'imprimés et de cartonnage à Mâle
  • Goavec, fabricant de cuves pour l'agroalimentaire, la cosmétique et la pharmacie à Alençon
  • Oxymétal Orne, leader français dans les domaines de la découpe industrielle à Chailloué
  • L'orne : 1er département français pour l'élevage de trotteur
  • Südpack Medica à Gâcé, spécialisée dans la fabrication d'emballages souples pour l'industrie médicale
  • Galvanisation dans l'entreprise Frénéhard et Michaux, spécialiste de la fabrication de châssis de toiture près de L'Aigle
  • La Patte Jeanjean, producteur de pâtes artisanales bio et légumes secs bio du Perche
  • Boutaux Packaging, embellisseur d'imprimés et de cartonnage à Mâle

Thierry PENNET

Mobsim

Avril 2011

Thierry PENNET, 53 ans a créé en 2006 la société MOBSIM, qui fabrique des simulateurs de conduite automobile de sport.
Ancien copilote de rallye, Thierry PENNET a combiné dans l'activité de sa société sa passion pour le sport automobile et sa passion pour l'informatique.


Thierry PENNET

Thierry Pennet, quel genre de matériel fabriquez-vous, pour quelle clientèle ?

Les simulateurs fabriqués par MOBSIM reproduisent toutes les sensations du pilotage professionnel : installation du pilote, commandes, vibrations... Je choisi nombre de mes composants chez les plus grands fabricants en Europe et aux Etats-Unis : Trustmaster, le groupe Guillemot par exemple.
Pour ce qui est des logiciels, je travaille à partir de tous ceux qui sont utilisés dans le sport automobile, quant aux écrans ils ont pour marque Iiyama gérés grâce à un boîtier Matrox
La réalisation d'un simulateur de haut niveau, le plus sophistiqué, demande 170 heures de travail environ, son prix varie en fonction des options client.

Nos clients sont les pilotes eux-mêmes qui repèrent ou se réapproprient les circuits grâce au simulateur, Luc Alphand, son écurie et ses collègues pilotes par exemple.
Pour les usages professionnels, nous avons aussi des marques de pneumatiques comme Michelin, qui forme ses jeunes pilotes-testeurs de pneumatiques sur les simulateurs MOBSIM. Les journées de location des grands circuits internationaux sont ainsi optimisées.
Nous avons aussi une clientèle d'amateurs aisés qui considèrent le simulateur comme un équipement de loisir.
Mais nous développons aussi des modèles adaptés à la prévention routière à l'éco-conduite etc.
Nos clients sont alors des auto-écoles par l'intermédiaire d'un important client.

 

Vous travaillez seul, comment faites-vous ?

Il est important de maîtriser chaque étape car il y a beaucoup de "sur-mesure" dans nos commandes.
Nous livrons actuellement entre 3 et 5 simulateurs par mois, et je commence à sous-traiter le montage des châssis à une personne extérieure ainsi que le câblage électrique à un atelier protégé de l'ANAIS. Mon épouse assure la partie administrative et comptable de l'entreprise.

 

Quels sont vos projets, les challenges à relever pour asseoir la réussite de MOBSIM ?

Simulateur Mobsim Sébastien Loeb utilise un simulateur MOBSIM

Tout d'abord, il faut réussir une veille technologique permanente, tant dans les besoins des professionnels du pilotage, que des composants entrant dans la fabrication des simulateurs.
Il s'agit d'un métier de haute technologie, donc la recherche et développement doivent prendre une place importante dans la gestion du temps.
Sur le plan immobilier, nous avons été superbement accueillis par la commune de la Sauvagère et par Monsieur Guihal, gérant d'ACM, qui nous héberge dans ses locaux.
Mais nous avons aussi un projet de réinstallation de notre atelier et nous envisageons une solution plus pérenne à partir de la fin de l'année 2012.

 

Les réseaux professionnels, est-ce important pour vous ?

C'est vital pour nous : tout d'abord, les réseaux du sport automobile (je suis un ancien de PEUGEOT Sport) auprès desquels nous sommes en recherche permanente de contacts et de nouveautés. Les 24 Heures du Mans par exemple, sont un moment privilégié : invités par des écuries, nous installons nos simulateurs dans les espaces VIP, et nous y nouons de nombreux contacts.
J'ai approché le pôle de compétitivité MOVEO, et je pense y trouver aussi de bons contacts.
Sur le plan local, nous avons les meilleures relations avec la Chambre de Métiers, qui nous conseille et nous soutient dans la conduite de l'entreprise.

 

Et l'avenir pour vous, c'est quoi ?

Nous commençons à nous diversifier en travaillant aussi pour l'aéronautique, l'Armée de l'Air tout particulièrement, où la culture du simulateur est plus développée que dans l'automobile.
Mais je suis très confiant car le marché du simulateur dans l'automobile va obligatoirement se développer compte-tenu des coûts de plus en plus élevés des essais professionnels et par ailleurs, du développement de modes de conduite différents tenant compte des contraintes environnementales.
A nous de savoir bien nous positionner sur ces marchés nouveaux.



Menu

Contactez Orne Développement

 

 

 

Orne Développement est le
service de développement économique
du Conseil départemental de l'Orne

Moteur de recherche

Orne Développement, service de développement économique du département de l'Orne

Liens utiles

Copyright Adlec Conseil, création du site web et marqueur statistiques

© adlec.com