Contact

MOTEURS JM

Zone industrielle - BP 23

61700 DOMFRONT

www.moteurs-jm.com

Accompagnement

Comme cette entreprise, vous souhaitez implanter ou développer votre activité dans l’Orne ?
 
Orne Développement est une porte d’entrée pour vous accompagner depuis le 1er contact jusqu’à la concrétisation de votre projet.
  
Contactez Orne Développement pour bénéficier d'un accompagnement gratuit, confidentiel et sur-mesure.
 › 
Services aux entreprises ›
  • Silva Créations, à La Sauvagère évolue dans tous les métiers de la tapisserie
  • Boutaux Packaging, embellisseur d'imprimés et de cartonnage à Mâle
  • Goavec, fabricant de cuves pour l'agroalimentaire, la cosmétique et la pharmacie à Alençon
  • Oxymétal Orne, leader français dans les domaines de la découpe industrielle à Chailloué
  • L'orne : 1er département français pour l'élevage de trotteur
  • Südpack Medica à Gâcé, spécialisée dans la fabrication d'emballages souples pour l'industrie médicale
  • Galvanisation dans l'entreprise Frénéhard et Michaux, spécialiste de la fabrication de châssis de toiture près de L'Aigle
  • La Patte Jeanjean, producteur de pâtes artisanales bio et légumes secs bio du Perche
  • Boutaux Packaging, embellisseur d'imprimés et de cartonnage à Mâle

Sylvain BACON

Moteurs JM - Domfront

Mai 2013

Sylvain BACON, ingénieur, 42 ans, vient de reprendre l’entreprise Moteurs JM à Domfont auprès de Mrs. DAVY et KEVELAERS qui souhaitaient céder leur entreprise en prévision de leur retraite.

Créée il y a 60 ans, Moteurs JM est une entreprise qui emploie aujourd’hui 47 collaborateurs qualifiés et réalise 5 millions d’euros de chiffre d’affaire dont 70 % à l’Export.
Originaire du Calvados, après un parcours international de haut niveau et diversifié, Sylvain BACON a réalisé en novembre 2012 son projet entrepreneurial par l’acquisition d’une entreprise et devient ainsi patron de PME à Domfront.
Moteurs J.M. fabrique des moteurs électriques renforcés pour milieux hostiles : fours industriels, fonds marins, tunnels, mines. Il s’agit d’un marché de niches, la "haute couture" des moteurs électriques.

Sylvain BACON, vous êtes ingénieur et financier.

Quels sont les temps forts de votre parcours ?

sylvain bacon
Sylvain BACON

Ingénieur ...

Je suis ingénieur de l’Institut National Polytechnique de Grenoble (I.N.P.G. : spécialisation en Génie Industriel) et j’ai enchaîné avec un service militaire (CSNA) effectué chez UBI France à Detroit aux USA en 1994-1995.

Par la suite j’ai été recruté par une filiale de Général Motors, Delphi, qui implantait une usine de fabrication de compresseurs pour des systèmes de climatisation pour l’automobile dans le Nord de la France. J’ai été impliqué depuis l’aménagement du terrain alors agricole, à la livraison de l’usine, en passant par le recrutement des opérateurs, la mise en place des procédures et le pilotage de la sortie des premiers produits pour les clients.

 

... et banquier

J’ai ensuite décidé de suivre un MBA à HEC afin d’avoir une double compétence et j’ai ensuite intégré un cabinet de consultants en stratégie opérationnelle qui m’a emmené sur des projets partout en Europe sur des problématiques variées allant des Achats, au Développement de produit, en passant par des problématiques de Logistique…), avant de rejoindre la Société Générale en 2002 où, comme Ingénieur Conseil, j’étais en charge de la formulation d’avis sur des engagements de la banque en procédant à des analyses des risques industriels et sectoriels, sur des dossiers d’entreprises qui m’ont amenés dans le monde entier.
A partir de 2007, j’ai acquis une expérience typiquement financière dans le financement du transport maritime, toujours à la SG.
Puis sont survenues en 2008 et 2009 les grandes crises bancaires mondiales qui ont directement affectées mon travail et mes conditions de travail. Aussi, j’ai quitté le milieu bancaire en 2011, persuadé que notre société vivait une mutation majeure, qu’elle avait de grands atouts mais qu’elle ne savait plus les voir et les valoriser suffisamment aux bénéfices de tous.

J’aime à me rappeler le pensée suivante : "Savoir et ne pas faire, ce n’est pas encore connaître !"

 

Une acquisition d'entreprise, pourquoi ?

Après la grande entreprise industrielle, le conseil, la banque et les missions dans le monde entier qui m’ont permis d’acquérir des expériences variées et d’ouvrir les yeux sur les réalités du Monde j’ai ressenti le besoin de travailler à une échelle plus humaine et avec une vision plus long terme.
Les relations entre les hommes et les rapports de pouvoir vécus dans mes précédents jobs m’ont convaincus que mon épanouissement personnel passerait par une entité de taille plus modeste, mais où les personnes retrouveraient toutes leur place et où je pourrai, j’espère, valoriser les compétences et les talents de mes salariés par une culture d’entreprise qui valorise le respect, l’ambition commune, l’innovation, la qualité et le professionnalisme. Compte-tenu de mes expériences, j’ai alors décidé de reprendre une entreprise pour la développer, et faire valoir nos savoir-faire partout dans le monde.

 

Comment avez-vous identifié votre "cible" ?

Je n’avais aucune préférence géographique, seul l’intérêt de l’entreprise à céder et mon adéquation avec son L'équipe de l'entreprise Moteurs JM profil était à envisager. En septembre 2011, j’ai suivi la formation à la reprise d’entreprise délivrée par le C.R.A, qui est excellente et que je recommande à tous les futurs repreneurs individuels qui veulent se préparer à une telle entreprise. Et puis, parmi mes démarches de recherche, je me suis rendu au salon PROVEMPLOI à Paris en Octobre, salon destiné aux Franciliens qui cherchent une opportunité d’installation en province. L’Orne y avait un stand où j’ai été accueilli par Orne développement et ses partenaires, dont la CCIT de Flers/Argentan. Mon interlocuteur avait dans ses contacts une entreprise qui pouvait correspondre à mes critères, le contact s’est noué et après plusieurs mois d’analyse et d’échange avec les dirigeants de l’entreprise, j’ai fait une offre à Moteurs J.M. en juin 2012. Moteurs J.M. a en effet des savoirs-faires peu courant en Europe, notamment sur les moteurs refroidis à eau pour les fours et autoclaves industriels. De plus, la nature internationale des marchés de l’entreprise ne pouvait que me séduire.
Plusieurs ajustements successifs ont été nécessaires, et la transmission a eu lieu le 1er novembre 2012. Depuis, les choses se passent bien, mais je sais qu’il me faudra 3 ans pour affirmer véritablement la réussite d’une telle opération. Je dois souligner le très bon accompagnement dont je bénéficie pendant cette phase de transition, par les cédants qui sont véritablement attachés à la pérennité de l’entreprise.

 

Cette riche expérience, très diverse dans ses métiers, exercée pendant longtemps à l’étranger, vous est-elle aujourd’hui utile ?

Oui, je crois qu’elle est essentielle. Travailler à l’étranger donne une vision universelle des marchés sur lesquels nous avons à intervenir. Outre la connaissance des langues qui est un atout incontestable, c’est aussi la compréhension des cultures, et des modes de décisions qui nous permettent, le cas échéant d’ajuster au mieux nos réalisations.


Selon vos expériences, quels sont les pré-requis indispensables pour qu'un cédant puisse intéresser un acquéreur ?

Mes prédécesseurs, Messieurs DAVY et KEVEALERS avaient parfaitement anticipé la cession de leur entreprise :Moteurs JM

  • Ils avaient recruté des cadres, pour mieux structurer l’entreprise avant sa transmission,
  • Ils avaient modernisé le parc machines pour préparer l’avenir et aborder de nouveaux marchés,
  • Ils avaient communiqué en interne en informant le personnel de l’engagement d’un processus de cession, ce qui est un processus rare mais très louable car il a permis de préparer les esprits en interne et rassurer les salariés étant donné l’âge des dirigeants.

C’est la recommandation que je ferais à tous les cédants.

Mes recommandations aux futurs cédants sont les suivantes :

  • Préparez à l’avance votre transmission tant personnellement que professionnellement,
  • N’ayez pas peur de communiquer sur votre projet de transmission,
  • N’hésitez pas à prendre un dernier risque, celui de bâtir une relation de confiance avec votre successeur pour le bien de l’entreprise.

 

Quels sont vos objectifs et vos projets ?

Il me faut apprendre de l’expérience de tous les collaborateurs, comprendre parfaitement les produits, les clients et les marchés, ainsi que la culture de l’entreprise pour accompagner les changements que je souhaite imprimer dans le temps.

L’entreprise dispose de savoir-faires applicables à de nouveaux marchés (Moteurs anti-explosion pour la Pétrochimie, Moteurs pour équipements de mines, ou tunneliers…) et sur de nouveaux territoires à l’export (Asie, Russie, Amérique…).

En même temps, il faut être en veille permanente sur de nouveaux marchés. Nous travaillons sur des niches, il faut donc être à l’affut de tous les projets qui peuvent mobiliser nos savoirfaire. C’est le cas pour les énergies marines renouvelables sur lesquels la Normandie veut être à la pointe dans les prochaines années.

MOTEURS J.M. souhaite pouvoir se positionner sur des moteurs électriques pour des équipements auxiliaires pour les grandes éoliennes offshores, voire sur certaines technologies d’hydrolienne  Nous savons produire des moteurs électriques résistant à un univers marin et nous avons l’avantage de la proximité des zones d’exploitation (100 km de la mer).

 

L’accueil professionnel dans l’Orne et à Domfront a t-il été bon ? Avez-vous le sentiment de vous construire de bons réseaux ?

Je dois dire que j’ai bénéficié d’un très bon accueil depuis mon arrivée, tant sur la CCI de Flers qu’auprès des autorités économiques du département de l’Orne et de la Région Basse Normandie. La bonne implantation locale de Monsieur DAVY, l’un des cédants, a incontestablement facilité les prises de contacts.



Menu

Contactez Orne Développement

 

 

 

Orne Développement est le
service de développement économique
du Conseil départemental de l'Orne

Moteur de recherche

Orne Développement, service de développement économique du département de l'Orne

Liens utiles

Copyright Adlec Conseil, création du site web et marqueur statistiques

© adlec.com