Contact

La Patte Jeanjean
In’Tech
Pôle universitaire de Montfoulon

61000 DAMIGNY

Tél. : 09 84 03 38 96

www.lapattejeanjean.com

contact@lapattejeanjean.com

Accompagnement

Comme cette entreprise, vous souhaitez implanter ou développer votre activité dans l’Orne ?
 
Orne Développement est une porte d’entrée pour vous accompagner depuis le 1er contact jusqu’à la concrétisation de votre projet.
  
Contactez Orne Développement pour bénéficier d'un accompagnement gratuit, confidentiel et sur-mesure.
 › 
Services aux entreprises ›
  • Silva Créations, à La Sauvagère évolue dans tous les métiers de la tapisserie
  • Boutaux Packaging, embellisseur d'imprimés et de cartonnage à Mâle
  • Goavec, fabricant de cuves pour l'agroalimentaire, la cosmétique et la pharmacie à Alençon
  • Oxymétal Orne, leader français dans les domaines de la découpe industrielle à Chailloué
  • L'orne : 1er département français pour l'élevage de trotteur
  • Südpack Medica à Gâcé, spécialisée dans la fabrication d'emballages souples pour l'industrie médicale
  • Galvanisation dans l'entreprise Frénéhard et Michaux, spécialiste de la fabrication de châssis de toiture près de L'Aigle
  • La Patte Jeanjean, producteur de pâtes artisanales bio et légumes secs bio du Perche
  • Boutaux Packaging, embellisseur d'imprimés et de cartonnage à Mâle

Pierre Jeanjean

La Patte Jeanjean

Février 2014

Du champ à l’assiette... Ainsi se définit l’entreprise créée à l’automne dernier par Pierre Jeanjean. Le champ, c’est la ferme familiale située à Senonches, dans ce Perche qui chatouille les frontières ornaises. L’assiette, c’est un produit original et unique en Normandie mis au point par un jeune homme convaincu d’un terroir et de son goût. La Patte Jeanjean à plus d’un tour... dans son assiette !

Pâtes Jeanjean

 

Pâtes JeanjeanPierre JEANJEAN

Pierre Jeanjean, retour sur votre parcours :


Originaire de Mamers, à la frontière de la Sarthe et de l’Orne, Pierre Jeanjean a grandi à Nocé, face au manoir de Courboyer.
"J’ai suivi mes études à l’Istom de Cergy-Pontoise, l’Ecole Supérieure d'Agro-Développement International". Titulaire d'un diplôme d'ingénieur en agro-développement en 2010, "j’ai assuré des missions en agroécologie au Bénin, Équateur, Malaisie, Grande-Bretagne et j’ai travaillé au Pérou au sein de l’Organisation des Nations Unies pour l'Alimentation et l'Agriculture (FAO)".

Revenu en France en 2011, il poursuit sa formation en suivant un stage en agriculture biodynamique. "J’ai travaillé dans une épicerie bio et comme ouvrier agricole dans plusieurs fermes". Ses expériences acquises à l’étranger ont largement influencé les projets de ce jeune entrepreneur.

"J’ai rejoint le mouvement Colibris, où des personnes inventent, expérimentent et coopèrent concrètement, pour bâtir des modèles de vie en commun, respectueux de la nature et de l’être humain.
Dans cet esprit, je cherchais une activité porteuse de sens. J’avais plusieurs projets en tête : maraîchage en biodynamie, fabrication de bière bio...".

Et puis l’idée a germé au printemps 2013, comme les céréales que cultive le beau-père de Pierre Jeanjean, à Senonches, dans la partie percheronne de l’Eure-et-Loir.

 

Quelles sont les activités de votre entreprise ?

Pâtes Jeanjean

Stage de création d’entreprise, étude de faisabilité, étude de marché, Pierre Jeanjean décide de fabriquer des spécialités culinaires à base de blé tendre, d’épeautre et de lait d’avoine... des pâtes artisanales sèches !

"Sous différentes formes et différentes saveurs, j’ai effectivement imaginé de concevoir des pâtes en utilisant une matière première que je connais parfaitement, dans un créneau bio et local.

La matière première est produite sur la ferme céréalière de mon beau-père, agriculteur biologique à Senonches. Depuis longtemps, il souhaitait convertir la totalité de son exploitation. Une conversion biologique plus en phase avec l’humain". Aujourd’hui, une douzaine de variétés céréalières sont cultivées par Michel Mercier.

"Je fais transformer le blé tendre et l’épeautre en farine, tandis que l’avoine est broyée dans mon atelier pour fabriquer le lait, qui est dynamisé, mélangé avec du sel de Guérande et filtré trois fois pour éliminer les particules".

Restait à trouver des formes originales destinées à distinguer cette spécialité italienne. Malaxée dans un pétrin, la pâte est alors découpée à la sortie des matrices selon différentes formes : Crête de Coq, Fromentini, Fromentigi ou Fromentili sont ensuite délicatement déposées sur des clayettes placées dans un séchoir artisanal, à basse température.
"Contrairement aux pâtes industrielles, cette opération permet de conserver les qualités nutritives et gustatives du produit.

Parallèlement, les pâtes sont plus rugueuses et accrochent mieux les sauces". Respectant sa démarche, les sources d’énergies utilisées pour ces opérations sont garanties non nucléaires (Enercoop). "Il en est de même pour les sachets biodégradables et l’utilisation d’encres à l’eau".

 

Avez-vous déjà des projets ?

Pâtes Jeanjean

Lancée en décembre 2013, la première production a rencontré d’excellents retours. Citron-gingembre ou curry, la gamme se décline déjà en diversités.

"Parallèlement aux pâtes, je propose deux spécialités du Perche : le pois cassé et le lentillon. Le premier est un petit pois qu’on a laissé grandir et mûrir, puis directement décortiqué à la ferme. Le second est très riche en protéines et minéraux, davantage que les autres lentilles".

Plusieurs axes de développement sont actuellement à l’étude : diversification de la gamme céréalière, notamment le Kamut, une ancienne variété de blé dur, de grande valeur nutritive.

"Je travaille aussi sur deux nouvelles formes de pâtes, ainsi que sur de nouvelles saveurs en adaptant des recettes de saison avec des producteurs de la région".



Menu

Contactez Orne Développement

 

 

 

Orne Développement est le
service de développement économique
du Conseil départemental de l'Orne

Moteur de recherche

Orne Développement, service de développement économique du département de l'Orne

Liens utiles

Copyright Adlec Conseil, création du site web et marqueur statistiques

© adlec.com