Contact

Maisons France Confort
2 route d'Ancinnes - BP 17
61001 ALENÇON Cedex
Tél : 02 33 80 66 66
www.maisons-france-confort.fr

Accompagnement

Comme cette entreprise, vous souhaitez implanter ou développer votre activité dans l’Orne ?
 
Orne Développement est une porte d’entrée pour vous accompagner depuis le 1er contact jusqu’à la concrétisation de votre projet.
  
Contactez Orne Développement pour bénéficier d'un accompagnement gratuit, confidentiel et sur-mesure.
 › 
Services aux entreprises ›
  • Silva Créations, à La Sauvagère évolue dans tous les métiers de la tapisserie
  • Boutaux Packaging, embellisseur d'imprimés et de cartonnage à Mâle
  • Goavec, fabricant de cuves pour l'agroalimentaire, la cosmétique et la pharmacie à Alençon
  • Oxymétal Orne, leader français dans les domaines de la découpe industrielle à Chailloué
  • L'orne : 1er département français pour l'élevage de trotteur
  • Südpack Medica à Gâcé, spécialisée dans la fabrication d'emballages souples pour l'industrie médicale
  • Galvanisation dans l'entreprise Frénéhard et Michaux, spécialiste de la fabrication de châssis de toiture près de L'Aigle
  • La Patte Jeanjean, producteur de pâtes artisanales bio et légumes secs bio du Perche
  • Boutaux Packaging, embellisseur d'imprimés et de cartonnage à Mâle

Patrick VANDROMME

Maisons France Confort

Juin 2009

Basé à Alençon, le groupe "Maisons France Confort" a livré 5105 maisons en 2008 et fête en 2009 les 90 ans de la société.
Logo Maisons France ConfortForte de ses 1231 collaborateurs, la société, cotée en bourse depuis 2000, affiche malgré la crise ambiante sa confiance en l'avenir en s'appuyant sur 4 leviers essentiels : une démarche qualité poussée (des ressources humaines aux produits
finis), l'anticipation des attentes clients et l'innovation, l'ouverture du capital à des actionnaires diversifiés, une stratégie de croissance externe.

Précisions avec son PDG, Patrick Vandromme :
Tout d'abord, parlez-nous de l'histoire de l'entreprise et de votre parcours personnel ?


Patrick VANDROMME

1er mai 1919 : mon grand-père et mon grand-oncle s'associent avec mon arrière grand-père pour fonder la Sté Prout, une SARL. Cette date marque le fondement juridique de MFC. Mon père Jean les rejoint en 1945.
La société développait à l'époque des activités toutes liées au bois : baraquements de l'après-guerre, charpentes, caisserie, boissellerie.
Mon père reste seul après le décès de mon grand-père et de son frère en 1950 et 1952. Il lance alors les maisons à ossature bois, les caravanes, le négoce de matériaux.
Je le rejoins en 1973 après des études supérieures de commerce et il me confie aussitôt la direction des ventes en tant qu'agent commercial sur la région lyonnaise. Un an plus tard, il me rappelle à Alençon pour le seconder.
1974 marque l'arrivée des "maisons de maçons", image de solidité et de durée qui remportent un grand succès.
Nous arrêtons l'ossature bois et nous nous consacrons exclusivement au marché de la maison individuelle traditionnelle (400 par an à l'époque).
1992 : Big Bang dans la construction de logements (prêts à 14%, augmentation des prix de 12%, chômage), le marché s'effondre de 30 à 40% (comme en 2008). Des constructeurs disparaissent, mais nous tenons le coup !
1995 : relance, MFC monte en puissance pour atteindre 1500 maisons en 1999.
En 2000, nous entrons en bourse et engageons notre politique de croissance externe.
Voilà pour l'histoire.
En 2008 nous livrons plus de 5000 maisons par an et affrontons parallèlement une chute du marché de l'ordre de 30%. Nous maintenons nos fondamentaux, et nous constatons depuis le mois de Mars un début de reprise de la demande de maisons individuelles. Nous disposons de très bons atouts avec une offre diversifiée allant d'une gamme Open particulièrement adaptée aux primo accédants jusqu'aux modèles « Séniors » répondant au vieillissement de la population.

Votre entreprise n'a pas échappé aux aléas de la conjoncture et a déjà affronté 3 grandes crises (1974, 1992, 2008).Vous êtes toujours là, en croissance, est-ce le fait du hasard ?

Patrick, Philippe,
Eric et Loïc VANDROMME

Pour affronter les crises, je crois d'abord à la mobilisation des hommes et des femmes de l'entreprise, à leurs talents, à leurs savoir-faire, à leurs capacités pour relever les challenges.

C'est pourquoi, je pense que tout dirigeant a 2 obligations dans ce domaine : tout d'abord mobiliser, motiver ses collaborateurs, être lui-même exemplaire dans son comportement vis-à-vis de l'entreprise et de ses acteurs, recruter des talents et des compétences tout en faisant confiance à des jeunes.
Ensuite, penser à sa succession au bon moment. Qu'elle soit familiale, ce qui est mon cas, ou non, il faut identifier ceux qui prendront la suite afin d'avoir le temps de régler les questions juridiques, financières et managériales dans de bonnes conditions pour éviter tout risque d'affaiblissement de la société dans une telle période.

Aujourd'hui, l'équipe de direction de MFC a une moyenne d'âge de 38 ans.

A côté des facteurs humains, vous nous avez parlé de nouveaux produits...

Oui, l'innovation est la seconde clé de la réussite d'une entreprise : les recherches sur les maisons commercialisées à partir de 2008 de notre gamme "Maisons Performances", très en pointe sur la consommation d'énergie, les coûts et les délais de livraison, ont été lancés dès 2004. 4 ans de travail pour notre cellule "recherche et développement" (5 ingénieurs à temps plein) !
Par ailleurs, dans le domaine de l'habitat et de la maison individuelle, une veille permanente sur l'évolution démographique, les phénomènes de société et les modes de vie, est indispensable pour proposer les produits attendus de la clientèle : juniors, seniors, familles séparées ou re-composées etc. Cette veille sociétale fait partie, à côté de l'innovation technologique, de nos programmes de recherche et développement.

Ressources humaines, produits innovants, croissance externe forte, quelle est votre stratégie pour répondre aux besoins de financement de l'entreprise ?

Je suis un fervent partisan de l'ouverture du capital et du renforcement des fonds propres.
Dès la première sortie de crise en 1994, nous avons accueilli notre premier capital investisseur, et nous avons monté ensuite toutes nos opérations dans cet objectif.
Aujourd'hui la famille Vandromme détient toujours la majorité dans la structure de contrôle MFC-Prou Investissement aux côtés d'un fond Caisse d'Epargne-Crédit Foncier, 42% du capital étant détenu par le public.

Ceci nous apporte une certaine sérénité dans les périodes de crise, tout en nous permettant de poursuivre notre croissance externe et d'être très acteurs dans la concentration du métier justement dans ces périodes de turbulences.
 


L'équipe de Maisons France Confort

En conclusion, votre entreprise déploie ses activités sur la France entière, mais au fond quel regard avez-vous sur l'Orne et ses chances de réussite ?

Je suis, comme mes fils, attaché à notre territoire d'origine, l'Orne et Alençon.
Je tiens d'ailleurs à tenir l'assemblée générale de la société chaque année à Alençon.

Mais, afin que ce territoire puisse continuer à accueillir des entreprises comme la nôtre, je suis très attentif à l'évolution des moyens de communication : les liaisons haut débit et bientôt très haut débit sont une priorité (nous avons chaque mois 60000 connexions sur notre site web et envoyons par le net sur la même période plusieurs centaines de catalogues dont les fichiers sont très lourds). Je soutiens donc pleinement la détermination du Président du Conseil Général sur ce sujet.

Par ailleurs, des questions liées à l'attractivité du territoire pour de jeunes cadres demeurent.
Tous ensemble nous devons pouvoir y répondre : les entreprises en leur faisant confiance et en leur proposant des postes motivants, les pouvoirs publics en communicant fortement sur les atouts, nombreux, du département afin de mettre fin à certains clichés et idées reçues.

En effet, c'est par notre capacité à renouveler et enrichir le réseau de "matière grise" que nous préparons le mieux l'avenir de nos entreprises et de leur territoire.

 

Maisons France Confort s'est rendu à Copenhague avec 400 autres professionnels pour présenter son projet co-réalisé avec le groupe Lafarge (Angers) lors du challenge des maisons innovantes (début décembre 2009) organisé par l'Union des Maisons Françaises.

Sur les 50 projets présentés, les maisons Bernard Jambert (marque de Maisons France Confort) ont reçu « la maison d'or » dans la catégorie des maisons de ville, récompensant ainsi les maisons les plus innovantes.

La maison primée est une maison de ville basse-consommation qui valorise les modes de construction traditionnels tout en répondant aux impératifs du Grenelle de l'Environnement :
conception avec du ciment/béton/plâtre, exposition majeure des fenêtres au sud, chaudière gaz à condensation, chauffe-eau solaire, plancher chauffant, VMC simple flux hygro-réglable, panneaux solaires.

Source : Ouest-France du 28/12/09


90 ans Maisons France ConfortCréée en 1919, Maisons France Confort est la plus ancienne société de constructions individuelles et l'un des 2 premiers intervenants nationaux du marché en secteur diffus.

Pour retracer cette histoire, à la fois saga familiale puisque la 5e génération a intégré la gouvernance de l'entreprise en 2005, et "success story" d'entreprise malgré les crises et les bouleversements du marché, un livre a été écrit.
Il sera bientôt publié par la jeune société d'édition alençonnaise "de l'Ornal" fondée par Pierre-Marie Gautier. Disponible en librairie depuis le 15 juillet 2009.



Menu

Contactez Orne Développement

 

 

 

Orne Développement est le
service de développement économique
du Conseil départemental de l'Orne

Moteur de recherche

Orne Développement, service de développement économique du département de l'Orne

Liens utiles

Copyright Adlec Conseil, création du site web et marqueur statistiques

© adlec.com