Contact

Les Relais d'Alsace
36 rue Maréchal de Lattre de Tassigny
61000 ALENÇON
Tél. : 02 33 28 89 84

Accompagnement

Comme cette entreprise, vous souhaitez implanter ou développer votre activité dans l’Orne ?
 
Orne Développement est une porte d’entrée pour vous accompagner depuis le 1er contact jusqu’à la concrétisation de votre projet.
  
Contactez Orne Développement pour bénéficier d'un accompagnement gratuit, confidentiel et sur-mesure.
 › 
Services aux entreprises ›
  • Silva Créations, à La Sauvagère évolue dans tous les métiers de la tapisserie
  • Boutaux Packaging, embellisseur d'imprimés et de cartonnage à Mâle
  • Goavec, fabricant de cuves pour l'agroalimentaire, la cosmétique et la pharmacie à Alençon
  • Oxymétal Orne, leader français dans les domaines de la découpe industrielle à Chailloué
  • L'orne : 1er département français pour l'élevage de trotteur
  • Südpack Medica à Gâcé, spécialisée dans la fabrication d'emballages souples pour l'industrie médicale
  • Galvanisation dans l'entreprise Frénéhard et Michaux, spécialiste de la fabrication de châssis de toiture près de L'Aigle
  • La Patte Jeanjean, producteur de pâtes artisanales bio et légumes secs bio du Perche
  • Boutaux Packaging, embellisseur d'imprimés et de cartonnage à Mâle

Marie et Bernard BOUTONNET

Les Relais d'Alsace

Septembre 2009

Les Relais d'Alsace (anciennement Taverne de Maître Kanter), est un restaurant d'un type un peu particulier : cette grande brasserie, déployée sur 1000 m2 en plein centre ville d'Alençon, est ouverte 7 jours sur 7, midi et soir, service jusqu'à 23 heures en semaine et minuit le vendredi et le samedi.
Ses fondateurs, Marie et Bernard Boutonnet, sont toujours aux commandes, histoire d'une
création d'entreprise sur un projet peu commun dans une ville de la taille d'Alençon.


Marie et Bernard BOUTONNET

Tout d'abord, faisons connaissance et décrivez-nous votre restaurant, ses spécialités, sa capacité d'accueil, le nombre de personnes employées...

Notre restaurant est une brasserie de cuisine traditionnelle avec des spécialités alsaciennes (la choucroute, les flammenküches).
Notre carte de poissons ainsi que nos fruits de mer sont très prisés par la clientèle.
Le restaurant possède 180 places assises dont 1 salle à l'étage qui peut accueillir 50 personnes.
Nous proposons des menus pour des groupes pour les particuliers et les entreprises.
Notre équipe est constituée de 22 personnes. C'est aussi une affaire familiale avec nos 3 enfants qui travaillent avec nous.

Quelle est rapidement l'histoire de ce projet : qu'aviez-vous fait avant ?

Monsieur Boutonnet : J'ai toujours fait ce métier (école hôtelière à Mazanet - Tarn - 1971) puis dans différents établissements jusqu'à la création de ma première affaire en 1984, puis la première association avec mon frère Roland pendant 10 ans dans un bar/brasserie, et enfin la création de la Taverne en 2002 toujours avec mon frère Roland (aujourd'hui en retraite).


Le restaurant Les Relais d'Alsace à Alençon

Pourquoi avez-vous choisi Alençon ?

Tout simplement car l'emplacement nous plaisait : grande surface à exploiter (ancien magasin de meubles), centralisée, avec parking à proximité.
Nous recherchions une ville moyenne de 30 000 habitants avec pas ou peu d'enseignes.
Nous précisons que nous sommes, et avons été des restaurateurs indépendants, non franchisés, seulement réunis en groupement (même sous l'enseigne de Maître Kanter).
Notre changement d'enseigne (Les Relais d'Alsace) a été officialisé en novembre 2008 et nous en sommes les propriétaires.

Aujourd'hui, les choses ont un peu évolué depuis la création (changement d'enseigne, départ à la retraite de vos associés etc.). Ces adaptations font-elles partie de la vie normale d'une entreprise ? Les chefs d'entreprises doivent-ils toujours faire preuve de réactivité et savoir se remettre en cause ?

C'est pour rester indépendants que nous nous sommes débaptisés "Maître Kanter".
Avec d'autres tavernes nous avons racheté une enseigne qui est donc "Les Relais d'Alsace Taverne Karlsbräu".
Nous avons récrée un groupement de restaurateurs. Nous nous réunissons pour consolider notre centrale d'achats, parler de notre métier. Nous faisons régulièrement le point sur notre activité.
Nos enfants sont concernés et tous ensemble nous cherchons des solutions aux problèmes qui peuvent survenir.
Avec le départ de mon frère Roland, nous avons restructuré les équipes et délégué les responsabilités.
Pour le printemps et l'été 2010, nous avons le projet d'une création de terrasse (sur le côté de la taverne) et de quelques aménagements intérieurs.

Cuisine Relais Alsace Alençon
Quels sont vos projets ? Comment "sentez-vous" le marché de la restauration, l'impact de la baisse de la TVA ?

Pour ce qui est de baisse de la TVA il est trop tôt pour en faire le bilan.
Il est évident que cette mesure va apporter une bouffée d'oxygène dans la trésorerie, ce qui va permettre de mener à terme des projets de rénovation et de réviser certains salaires.


 

Encourageriez-vous les jeunes à s'investir dans un métier tel que le vôtre ?

Oui, à condition qu'ils fassent leur apprentissage chez des professionnels, car la restauration est un métier.



Menu

Contactez Orne Développement

 

 

 

Orne Développement est le
service de développement économique
du Conseil départemental de l'Orne

Moteur de recherche

Orne Développement, service de développement économique du département de l'Orne

Liens utiles

Copyright Adlec Conseil, création du site web et marqueur statistiques

© adlec.com