› 
Services aux entreprises ›

Isabelle SAFFRAY - GEIQ BTP 61

Groupement d'employeurs pour l'insertion et la qualification : la plus belle façon d'embaucher

Novembre 2014

Reconnus par un label d’Etat depuis 2008, les 150 GEIQ français (Groupement d’Employeurs pour l’Insertion et la Qualification) évoluent dans divers secteurs d’activité. Implanté à Alençon depuis 2009, le GEIQ 61 regroupe 46 adhérents autour du bâtiment, des travaux publics et d'activités connexes.

Isabelle Saffray, retour sur votre parcours :

Isabelle SAFFRAY

Diplôme de documentaliste d’entreprise en poche, Isabelle Saffray n’avait qu’un souhait : travailler. "Je rêvais de voyages, d’indépendance, écrire et communiquer avec un intérêt marqué pour l’histoire. Après un stage à la Chambre de Commerce d’Alençon, j’ai obtenu mon premier poste de documentaliste à la CCI de Beauvais, avant de revenir à Alençon, toujours à la Chambre de Commerce".

De nature passionnée, elle décide de suivre une formation commerciale au pôle universitaire de Damigny, exerce ensuite dans diverses entreprises, puis reprend des études à la faculté du Mans. "Dans le même temps, j’enseignais au lycée agricole d’Alençon. J’ai ensuite intégré la bibliothèque de la Cité des Ducs". Dans les prémices de la création d’une Maison de l’emploi, Isabelle Saffray est appelée pour développer l’offre de documentation de la Mission Locale d’Argentan.

Un nouveau poste se dessine auprès de Via Formation. "J'étais responsable du pôle insertion professionnelle des adultes sur les secteurs de Mamers, Alençon et Lisieux pour la Basse-Normandie, puis Chartres". Après un bilan de compétences qui confirme sa vocation dans la communication, le conseil individuel et les ressources humaines, elle répond à une offre dans le cadre d’une étude de faisabilité pour la création d’un groupement d’employeurs dans le BTP. "J’ai rencontré de nombreuses entreprises de l’Orne qui souffraient d’un déficit de candidatures. A l’issue de cette étude, les dirigeants d'entreprise m’ont proposé le poste de directrice du GEIQ BTP 61. Je dirige cette structure depuis 2008".

Qu’est-ce qu’un GEIQ ?

Logo GEIQ BTP 61Les GEIQ ont été créés en 1994 sous l’impulsion d’acteurs du social avec, pour objectif, d’intégrer les chefs d’entreprise dans le projet. "La méthode implique en effet de partager la gestion des dispositifs d’insertion et de formation avec les entreprises adhérentes régentée par une charte nationale".
Le GEIQ BTP regroupe les métiers du bâtiment, des travaux publics et des espaces verts.

"Pour résoudre les difficultés de recrutement, des entreprises s’engagent sur le potentiel des personnes en difficulté d’accès à l’emploi via la mise en œuvre de parcours d’insertion et de qualification".

Créé sous le régime d’une association Loi 1901, le GEIQ embauche directement les publics ciblés (jeunes sans qualification, demandeurs d’emploi de longue durée, bénéficiaires du RSA...) puis les met à disposition des entreprises adhérentes. "Nous organisons ainsi une alternance entre apprentissage théorique et situation de travail concrète.

C’est la raison pour laquelle le GEIQ utilise très majoritairement le contrat de professionnalisation comme support des parcours". A l'occasion des rencontres nationales du 24 octobre à Paris, l'ensemble des réseaux ont été regroupés au sein d'une même unité : La Fédération française des GEIQ.

Comment fonctionne ce groupement d’employeurs ?

La spécificité du GEIQ réside à la fois dans l’implication et la volonté des entreprises adhérentes mais aussi dans les missions des permanents. "Les permanents accompagnent les salariés, en mobilisant les organismes de formation et en optimisant la GRH des entreprises adhérentes. Ainsi, nous mettons en œuvre des parcours d’insertion et de qualification sous la forme d’un tutorat pour une intégration durable dans l’entreprise".

La proximité avec les partenaires territoriaux (OPCA, Pôle Emploi, Missions locales, Cap Emploi, associations spécialisées dans la mobilité, bailleurs sociaux, travailleurs sociaux...) permet au GEIQ de mobiliser des compétences afin d’optimiser l’efficacité du recrutement et l’accompagnement social et professionnel.
"Concrètement, nous organisons la définition du poste de travail et la présélection des candidats en relation avec l’entreprise. Nous établissons ensuite le choix du contrat de travail, puis la mise en place du parcours de qualification. C’est aussi le GEIQ qui assure la gestion administrative et sociale des contrats, ainsi que la mise en œuvre de la Clause de promotion sociale dans le cadre des marchés publics. Une formule que nous avons baptisé "Zéro souci" pour les employeurs, puisque c’est nous qui prenons les risques".

Piloté par les entreprises adhérentes, le conseil d’administration de l’association GEIQ BTP 61 est composé de Jean-Luc Lagarrigue (président), Stéphane Andrieu (trésorier), Isabelle Bequet (secrétaire), Vincent Gautier, Alain Fernandez, Stéphane David et Benoît Loret (membres).

Avez-vous des projets d’évolution ?

En matière de groupement d’employeurs, la Basse-Normandie s’affiche comme déficitaire. Un constat qui n’a pas échappé à Isabelle Saffray. "Nous avons le projet de développer des antennes en Basse-Normandie, avec une ouverture prochaine dans le Calvados et pourquoi pas dans la Manche. Je rencontre actuellement de nouvelles entreprises et nous travaillons pour développer d’autres secteurs d’activités".


Menu
Orne Développement, service de développement économique du département de l'Orne

Liens utiles

Copyright Adlec Conseil, création du site web et marqueur statistiques

© adlec.com