› 
Services aux entreprises ›

François Lemière - Les Eleveurs de la Charentonne

  • L’entreprise est installée dans la zone artisanale de Gacé (© G. Houdou)
  • Des livraisons quotidiennes sont directement assurées par l’entreprise (© G. Houdou)

La viande en filière courte

Mars 2015

Animés d’une passion commune pour l’élevage, des agriculteurs du canton de La Ferté-Fresnel ont anticipé en 2005 à l’éclosion des circuits courts. Aujourd’hui, la SARL Les Eleveurs de la Charentonne valorise et distribue une production de viandes qui répond aux attentes des consommateurs.

François LEMIERE François Lemière, initiateur
des Eleveurs de la Charentonne (© G. Houdou)

Valoriser les compétences

Originaire de Bourth, dans le département voisin de l’Eure, François Lemière connaît bien le milieu agricole et le monde de l’élevage pour y avoir grandi. Mais si les études et les expériences professionnelles l’éloignent quelques temps de l’exploitation familiale, un retour aux sources allait s’imposer. "Devenu ingénieur en agroalimentaire, j’ai rejoint le Groupe Bourgoin, puis Doux dans le secteur de la volaille. Plus tard, le Groupement Intermarché s’est intéressé à mon cursus professionnel. J’ai intégré la SVA (Société Vitréenne d’Abattage) Intermarché, pour tous les types de viandes". Toujours dans le domaine de l’agroalimentaire, il rallie ensuite le Groupe Danish Crown. "Ce groupe Danois spécialisé dans la viande de porc m’a confié la direction du site de Bonnétable dans la Sarthe, puis le grand export vers les pays tiers". Mais le retour à la terre et la volonté d’entreprenariat engendrent petit à petit une remise en question.

Favoriser la proximité : "Préoccupé par les différentes crises alimentaires, je sentais le besoin de retrouver ma terre, travailler au plus près des consommateurs". A l’issue d’une réflexion initiée par cet exploitant de St-Évroult-Notre-Dame-du-Bois, d’autres éleveurs décident de mettre en commun leurs savoir-faire. "Une opportunité s’est présentée à Gacé, dans les anciens locaux des Salaisons de la Touques. Nous devions réorganiser le site, obtenir les agréments et répondre à la problématique de valorisation de la matière et commercialiser ces nouveaux produits aux collectivités et restaurants".

 

Du producteur au consommateur

Les travaux sont lancés en 2005 : salles de réfrigération et de découpe, salles de transformation et de conditionnement, salles d’expédition et une première boutique qui jouxte l’entreprise. Une boutique destinée à la vente directe aux particuliers. "Le premier magasin externe à ouvert ses portes à L’Aigle en septembre 2005 avec la volonté de proposer le même service, mais en lieu déporté. "Victimes" de notre succès, nous comptons aujourd’hui 15 points de vente, dans l’Orne, l’Eure et le Centre, dont deux boutiques ouvertes en région parisienne l’an passé". Outre les magasins propres à l’entreprise, les produits sont également distribués dans un réseau de supérettes, toujours dans un esprit de proximité. "Une centaine d’éleveurs nous fournissent des animaux sélectionnés : bœufs, veaux, agneaux, porcs et volailles. Ils sont adhérents de notre charte qualité et respectent le cahier des charges".

Confiance et valeurs humaines : "Ensemble, nous avons bâti une confiance et une notion de valeur humaine. Charge à l’entreprise de valoriser ces élevages respectueux. Cette valeur se transmet aussi auprès des salariés qui exercent leur métier dans un environnement difficile lié au froid et à l’humidité. Ces conditions de travail ne favorisent pas les recrutements, mais nous fidélisons les employés grâce aux formations organisées sur place".

 

Découpe de la viande aux Eleveurs de la Charentonne Dans l’atelier de découpe (© G. Houdou)

Un nouveau site de production en 2016

Il n’est pas si loin le temps où François Lemière assurait lui-même les livraisons. Des ateliers de découpe et de charcuterie, du conditionnement à la vente, du service commercial à l’administratif, l’entreprise emploie aujourd’hui 95 personnes et réalise un chiffre d’affaires de 14,6 M€. "Face à ce développement, nous sommes désormais à l’étroit et des projets se dessinent". Anciens abattoirs de Gacé, les entrepôts Sofrino vont prochainement abriter Les Eleveurs de la Charentonne. "Les travaux seront lancés en juin et nous occuperons ces nouveaux locaux en février 2016. Ce gain de surface va à la fois nous permettre d’optimiser les conditions de travail et de développer de nouveaux produits. Des produits préparés et élaborés pour imaginer l’avenir et les tendances des zones plus urbanisées". Deux nouvelles boutiques vont être créées cette année. Des boutiques alimentées par la production de l’entreprise, mais qui proposent également l’achalandage des meilleurs spécialités de l’Orne et des départements voisins, répondant ainsi à la demande des consommateurs et des producteurs qui apprécient cette notion de circuit court. "Grâce à ce développement qui va générer la création d’une vingtaine d’emplois, nous envisageons l’ouverture de deux nouveaux magasins chaque année".

 

Attaché au territoire

"Nous bénéficions d’une richesse agricole, d’une qualité d’élevage et d’une production céréalière d’exception pour faire évoluer nos entreprises dans de bonnes conditions. Cependant, à l’exemple de la simplicité du Danemark, il devient urgent d’alléger les contraintes et de donner plus de flexibilité aux entrepreneurs, trop souvent contingenter dans la création ou le développement de leurs entreprises". Entrepreneur de nature et très attaché à sa terre, François Lemière souligne les atouts du territoire, l’implication des élus et des institutions. "Maire à l’époque de notre installation, Albert Debotté nous a apporté beaucoup de soutient et n’a eu cesse de suivre notre évolution au même titre que les acteurs économiques d’Orne Développement dans l’accompagnement des dossiers". L’enseigne et la marque Les Eleveurs de la Charentonne comptent ainsi asseoir plus largement sa notoriété, tout en respectant l’esprit initial de proximité et de qualité.


Menu
Orne Développement, service de développement économique du département de l'Orne

Liens utiles

Copyright Adlec Conseil, création du site web et marqueur statistiques

© adlec.com