› 
Services aux entreprises ›

Arnaud Ménard et Emmanuel Flouvat - MF Tech

  • L’enroulement filamentaire est assuré par une cellule robotisée (© G. Houdou)
  • Les 10 ans de MF Tech (©MF Tech)
  • © Orne Développement

La référence mondiale de l'enroulement filamentaire

Janvier 2015

Spécialisée dans l’enroulement filamentaire de fibre carbone, l’entreprise créée par Arnaud Ménard et Emmanuel Flouvat évolue dans divers domaines d’activité. D’abord imaginée pour équiper les kayakistes, MF Tech travaille aujourd’hui pour l’aéronautique, l’automobile et le médical.

Arnaud Ménard et Emmanuel Flouvat Emmanuel FLOUVAT et Arnaud MENARD
ont reçu le Prix régional Stars & Métiers 2009
(catégorie Innovation Technologique) (© XX)

Arnaud Ménard, retour sur vos parcours ?

Intégrés au service maintenance de la MIC (Mécanique Industrie Chimique) d’Argentan pendant de nombreuses années, Arnaud Ménard et Emmanuel Flouvat ont, comme l’ensemble des employés, subi un licenciement économique entraîné par la fermeture de l’entreprise survenue le 1er juin 2004.
"L’idée de créer notre entreprise est née suite à ces licenciements", souligne Arnaud Ménard. "Nous avions le souhait de faire autre chose et travailler pour nous en exploitant nos connaissances communes. Emmanuel était spécialisé en mécanique, moi dans la programmation et les domaines électriques. En mettant nos compétences en commun, nous avons décidé de travailler dans la maintenance industrielle et la mise en conformité, tout en exploitant la passion sportive d’Emmanuel licencié dans l’équipe de France de canoë-kayak".

 

La naissance de MF Tech

L’entreprise, baptisée MF Tech (M pour Ménard et F pour Flouvat), est créée en 2004 par les deux associés qui occupent 300 m2 de leur ancienne usine.
"Emmanuel n’était pas satisfait des pagaies qu’il utilisait en compétition, notamment sur l’action et le poids des tubes en carbone qui relient les deux pales. Nous nous sommes renseignés sur ce qui existait, notamment pour acquérir une machine qui permettait l’enroulement filamentaire de carbone afin d’obtenir à la fois rigidité et flexibilité des tubes.
L’enroulement consiste à recouvrir une matrice de fil de carbone, de kevlar ou de fibre de verre sur des diamètres allant de 6 mm à 500 mm, mais avec des angles précis".
Mais les jeunes créateurs peinent à trouver la machine adaptée à leur projet. "Nous nous sommes alors dirigés vers la robotique et nous avons racheté et transformé un robot six axes de la MIC".
Après la mise au point de plusieurs prototypes, les exigences des concepteurs prennent forme. "En 2005, un premier tube est confié a Eric Jolit, kayakiste alors médaillé d’or en course internationale.
En juillet 2005, Eric a obtenu le titre de champion d’Europe avec l’un de nos tubes !". Un podium international qui va marquer la genèse de l’entreprise.

 

Avez-vous été accompagné pour la création de votre entreprise ?

MF Tech Arnaud Ménard (photo) et Emmanuel
Flouvat ont fêté les 10 ans de MF Tech
en novembre 2014 (© G. Houdou)

Issus du monde de l’entreprise, sans réelle connaissance avec la gestion, les marchés ou les financements, Arnaud Ménard et Emmanuel Flouvat trouvent conseils et accompagnement auprès de la Cdc du Pays d’Argentan, la Chambre de Commerce, la Chambre de Métiers et Orne Développement avec qui nous avons obtenu le prix de la création d'entreprise en 2005.
"Ces institutions nous ont apporté conseil et accompagnement pour créer MF Tech, négocier les financements, faire les bons choix et apporter une aide non négligeable sur les notions administratives liées à toute création d’une entreprise".

 

Du kayak à l’aéronautique

Fort de ce premier succès, MF Tech développe une gamme de tubes autant destinés aux compétiteurs qu’au grand public et s’inscrit déjà comme une référence incontournable sur ce marché spécifique.
L’ambition des fondateurs prend une autre dimension lors d’un salon des matériaux composites en 2006 à Paris. "Plutôt que d’exposer nos réalisations, nous avons décidé de créer l’univers d’un robot d’enroulement en action en partenariat avec notre fournisseur Kuka. Les contacts ont été rapides, notamment auprès d’EADS. Nous sommes ainsi devenus concepteurs de machines robotisées".

MF Tech Les techniciens de MF Tech mettent
en place une cellule robotisée (© G. Houdou)
Depuis MF Tech adapte les robots Kuka aux besoins des clients. "Nous équipons des robots allant d’une charge de 3 kg à 1 tonne sur des longueurs variables pouvant atteindre plus de 20 mètres".
Au fil des mois, l’entreprise assoit sa réputation auprès de clients prestigieux, Airbus, le Commissariat à l’énergie atomique, l’automobile, le domaine médical pour la conception de prothèses, des sondes de recherche multisectorielles ou la fabrication de réservoirs d’hydrogène capable de résister à une pression de 700 bars.
"Une de nos grandes fiertés, c’est une cellule robotisée commandée par un client allemand ! L’export représente 50 % de notre activité, principalement en Europe, mais également au Vénézuela, au Brésil, en Corée du Sud, à Dubaï. Nous sommes régulièrement consulté sur l’enroulement filamentaire et nous donnons des conférences au Japon".

Aujourd’hui, MF Tech emploie neuf personnes et déploie ses ateliers sur 2200 m2, toujours dans les anciens locaux de la MIC. "La conception de robots est devenue notre principale activité, mais nous évoluons toujours dans la maintenance industrielle et la prestation de services.
Nous produisons environ 1500 tubes toutes rigidités confondues chaque année, ainsi que diverses pièces particulières. Nous ciblons avant tout les marchés de petites unités qui nous permettent beaucoup de réactivité auprès de clients qui apprécient la mise en place et le suivi des machines que nous intégrons au cahier des charges".
Quelques projets se dessinent, notamment pour Airbus en France, en Angleterre et en Allemagne. "Nous travaillons sur des cellules robotisées qui équipent les Airbus A320 Néo, l’A350 et l’A380". Force est de reconnaître que les grandes réalisations naissent souvent d’une inspiration discrète.


Menu
Orne Développement, service de développement économique du département de l'Orne

Liens utiles

Copyright Adlec Conseil, création du site web et marqueur statistiques

© adlec.com