› 
Services aux entreprises ›

Village magazine : au cœur de l'Orne

  • Le numéro d’été de Village est actuellement en kiosque
  • L’équipe à la rédaction de La Carneille en 2010 (© L’Acteur Rural)

Juillet 2015

Né dans la campagne ornaise en 1993, Village magazine met en lumière les initiatives locales imaginées partout en France. Plusieurs motivations animent les deux fondatrices : l’envie de partager une vision des territoires en mutation et faire découvrir des initiatives porteuses d’espoir.

22 ans d’histoires

Claire Lelièvre (à gauche) et Sylvie Le Calvez
à La Gonfrière en 1993 (© L’Acteur Rural)

Créée en janvier 1993 à La Gonfrière, la SARL de presse L’Acteur Rural a été imaginée par Sylvie Le Calvez et Claire Lelièvre avec pour objectif de mettre en lumière des initiatives locales développées en milieu rural. Le magazine L’Acteur Rural est alors un bimestriel vendu par abonnement. En 1994, la rédaction déménage à La Carneille et l’aventure continue jusqu’à une rencontre décisive. "Une rencontre avec Michel Hommel, président du groupe de presse du même nom et fondateur de Village magazine", souligne Lucile Vilboux, journaliste depuis 1999. "L’Acteur Rural magazine et ce bimestriel créé à Saint-Cloud décident de fusionner. Village est en kiosque en avril 1995, mais la lettre de l’Acteur Rural poursuit sa route jusqu’en 2006, alors remplacée par un blog".

En 1998, la rédaction ouvre un centre de documentation au public. "Un centre de documentation destiné aux porteurs de projets, ensuite repris par l’Afip (Association de formation et d’information pour le développement des initiatives rurales)". En 2002, l’équipe de Village et l’Association Traits de Génie, créent un nouveau magazine consacré aux ânes, chevaux de trait et animaux du terroir : Sabots.

L'Orne, territoire type du lectorat

Régulièrement cité au travers de reportages ou d'initiatives menées dans le département, l'Orne est un territoire emblématique de ce que recherchent les lecteurs du magazine lorsqu'ils s'installent dans la campagne : calme, préservé, proche de Paris ou de grandes villes comme Caen ou Rennes. "Des actions ponctuelles nous ont associés avec le Conseil général et notamment un hors-série il y a quelques années, pour mettre en valeur les atouts du département. L'Orne a su conserver des pôles d'attractivité, des sites de production artisanale et industrielle, une agriculture à taille humaine et des bourgs qui maintiennent leurs commerces et leurs services", reconnaît Lucile Vilboux. "Avec un foncier encore maîtrisé, l'Orne est un territoire idéal pour les télétravailleurs, dont l'installation a pu être favorisée par le réseau Zevillage mis en place par Xavier de Mazenod. Ce département a encore du potentiel".

Imaginer d’autres activités

La création du magazine a engendré de multiples activités. "Nous avons développé diverses compétences dans un pôle de prestations en matière de conception, d’animation et de synthèse d’évènements pour le compte de structures locales ou nationales", poursuit Lucile Vilboux. "Nous rédigeons également des articles pour des revues et des sites Internet. Nous travaillons dans les thématiques que l’on connaît et souvent développées dans le magazine".

Un réseau à l’écoute

L’équipe au complet en 2015.
De gauche à droite : Sylvie, Lucile, Pauline, Claire,
Stéphanie et Axel (© L’Acteur Rural)

Depuis plus de 20 ans, Village est réalisé par des journalistes passionnés qui vivent à la campagne et dénichent des initiatives innovantes, "ancrées localement dans le respect de l'environnement humain et naturel".

Aujourd’hui installée à Saint-Paul, la rédaction est éparpillée du Nord au Sud, communiquant en télétravail depuis l’Orne, la Bretagne, la Haute-Marne ou le Tarn. "L’équipe permanente est composée de cinq personnes renforcée par un réseau d'une quinzaine de rédacteurs professionnels répartis sur l'ensemble de l'Hexagone".

Village passe en mode 2.0

En avance sur son temps, la rédaction lance un 1er site internet en 1998. "Le site a été modifié en 2002, mais il devait évoluer comme les maquettes du magazine et s’adapter aux moyens d’aujourd’hui en facilitant l’interactivité. Nous rêvons depuis longtemps de pouvoir feuilleter le magazine en ligne, enrichir les contenus de vidéos et de sons, valoriser les photos prises sur le terrain par tous les journalistes avec des diaporamas". L’équipe espérait décrocher une aide du ministère de la Culture dans le cadre du Fonds stratégique pour le développement de la presse, mais après des mois d’instruction, la réponse s’est avérée négative. "Ce refus nous donne l’occasion d’innover et de travailler avec le soutien de nos lecteurs".

Lancée en mai 2015, la campagne de financement participatif s’est achevée le 20 juin en dépassant son objectif de 14 000 €. "Il devenait urgent pour le magazine d’imaginer un nouveau site internet. Cette campagne de crowdfunding va permettre de financer pour moitié la création et le référencement de ce site, complément indispensable du magazine".

Quelles innovations vont apparaître sur ce site ? "Le site va permettre de feuilleter le magazine en ligne et d’accéder gratuitement aux petites annonces, s’abonner ou découvrir de nouveaux contenus : de la vidéo, du son, des bonus, une newsletter… Ceux qui le souhaitent pourront rejoindre la communauté des villageois et bénéficier d’infos spécifiques. Il sera possible de retrouver les reportages, les archives, les annonces, les événements qui se déroulent sur le territoire de façon à tisser plus de liens au sein de cette communauté".

Avec près de 10000 exemplaires vendus chaque trimestre, le lectorat représente environ 50000 personnes. En 2014, dans un contexte difficile pour la presse, Village a augmenté ses ventes au numéro en kiosque avec une progression de + 3,5%.

La campagne de crowdfunding est aujourd’hui terminée, mais tout abonnement de soutien est toujours le bienvenu !


Menu
Orne Développement, service de développement économique du département de l'Orne

Liens utiles

Copyright Adlec Conseil, création du site web et marqueur statistiques

© adlec.com