› 
Services aux entreprises ›

Groupe Linvest

  • Des investissements récents optimisent l'outil de production (© G. Houdou)

Le marché américain en 2017

Décembre 2016

Associée dans les composants électroniques qui intègrent tous les domaines des transports civils et militaires, Linvest développe son savoir-faire en Europe et en Asie. Aujourd'hui, l'entreprise percheronne vise à terme le marché américain.

Trois sociétés sur un même site

Thierry Liger, PDG du Groupe Linvest Thierry Liger, PDG du Groupe Linvest (© G. Houdou)

Implantée depuis 2011 à Berd'huis, la holding Linvest intègre trois filiales qui évoluent dans divers domaines de l'électronique.

Power System Technology (études électroniques), Trygone Industries (fabrication de cartes électroniques) et CDF Electronique (intégration des systèmes) offrent ainsi une prestation globale allant de la conception à l'industrialisation dans les secteurs de l'aéronautique, la défense, les nouvelles énergies et les transports.

"Le regroupement des trois sociétés sur un même site permet de prendre en charge des prestations complètes", précise Thierry Liger, PDG de la holding.

"Nos compétences reposent sur plusieurs savoir-faire, cartes électroniques, alimentations et convertisseurs. Concrètement, nous évoluons dans la conversion d'énergie en adaptant un courant électrique à des appareils soumis à de fortes températures ou vibrations".

 

Produits sur-mesure et standards

La baisse des budgets alloués à la Défense avait freiné une partie de l'activité en 2013, mais la relance commerciale de l'avion de chasse Rafale de Dassault a profité à l'entreprise via des clients historiques. "Nous avions anticipé cette baisse en diversifiant l'activité vers plusieurs gammes de produits standards, plus simples et plus rapides à commercialiser, notamment à l'export".

Une nouvelle famille de composants qui permet de doubler la puissance tout en réduisant la taille des équipements, notamment pour des applications haute température ou sensibles. "Des équipements de refroidissement par conduction où l'on supprime les ventilateurs, en partie destinés à l'aviation civile et militaire. C'est le niveau d'exigence de nos clients qui nous fait progresser".

Au-delà des produits spécifiques et standards, les trois filiales du groupe travaillent sur un programme de développement en collaboration avec l'ADEME, "un programme destiné au domaine du ferroviaire embarqué, tant en gamme d'entrée que celui du très haut rendement".

 

Des objectifs de croissance

La vision optique assure le contrôle des cartes électroniques La vision optique assure le contrôle des cartes électroniques (© G. Houdou)

Avec un investissement de 200 000 € en 2016, le laboratoire de R&D bénéficie d'un nouvel espace.

"Un environnement de travail optimisé pour la recherche qui ouvre également de nouvelles perspectives de croissance".

Chaque année, 10 000 à 12 000 composants sont conçus dans l'entreprise pour un chiffre d'affaires de 3 M€.

"D'ici à 2018, nous envisageons de porter notre production à 20 000 composants et hisser le chiffre d'affaires à 5 M€". Une progression qui sera également bénéfique pour l'emploi, tant sur les postes d'ingénieurs que de production.

"Nous employons 31 personnes sur les trois filiales et nous venons d'engager un technicien méthode et modélisation 3D.

Nous recherchons un technicien en Test et Expertise, ainsi qu'un ingénieur en électronique de puissance". Thierry Liger reconnaît que certains recrutements prennent du temps. "Nous évoluons dans les domaines très spécifiques de l'électronique analogique et nous assurons des formations en interne pour pallier aux cursus qui ne sont pas enseignés".

L'investissement est ainsi dédié aux moyens techniques, tant en recherche, fabrication et contrôle, mais aussi en moyens humains d'étude, de recherche et de formation.

 

Plus de 40% à l'export

31 personnes composent le staff du Groupe Linvest 31 personnes composent le staff du Groupe Linvest (© G. Houdou)

Avec le recrutement d'un commercial export en 2015 et de nouveaux distributeurs en Inde et en Asie, le Groupe Linvest impose plus encore sa notoriété à l'export.

"Notre réseau de distribution implanté en Europe, en Inde, en Chine, au Japon et à Taïwan permet de développer la commercialisation de nos systèmes".

Un programme soutenu par la Région dans le cadre d'aides dédiées à l'export.

"Par ailleurs, nous intégrons désormais les bases de données mondiales grâce à nos certifications de qualité, Iso 9001, EN 9100, Iso 14001 et OHSAS 18001".

Fort de ces qualifications, Thierry Liger souhaite aller plus loin. "Nous travaillons déjà avec des composants américains, mais il est nécessaire de lancer une agence sur place pour intégrer ce marché. C'est l'une des étapes de progression que nous nous fixons en 2017".

 

Le Perche comme une évidence

Implantée depuis 2011 à Berd'huis, la holding Linvest intègre trois filiales Implantée depuis 2011 à Berd'huis, la holding Linvest intègre trois filiales (© G. Houdou)

A Berd'huis, la proximité de la région parisienne, les accès routiers et ferroviaires facilitent les échanges entre les fournisseurs et les clients.

Thierry Liger souligne également, "la qualité de vie offerte dans l'Orne". Evoquant l'investissement de la Cdc du Perche Sud dans le financement du bâtiment, remboursé sous forme de crédit-bail, le chef d'entreprise précise : "Nous nous sommes refusé de partir, soutenus par les élus locaux et les institutions du département et de la Région qui nous ont conforté dans ce choix d'implantation. Un choix d'ailleurs apprécié de nos clients".


Menu
Orne Développement, service de développement économique du département de l'Orne

Liens utiles

Copyright Adlec Conseil, création du site web et marqueur statistiques

© adlec.com