› 
Services aux entreprises ›

Fromagerie Gillot

  • Environ 50 millions de litres de lait sont collectés chaque année (© G. Houdou)
  • Dernière phase d'affinage avant la commercialisation (© G. Houdou)

Des projets plein la boîte

Févier 2016

Parfaitement ancrée dans son bocage, à proximité de ses producteurs de lait AOP, la Fromagerie Gillot maintient un savoir-faire plus que centenaire. Des valeurs traditionnelles qui s'additionnent aux innovations.

Après une maturation de 16 heures, le caillé est ensuite sabré (© G. Houdou)

La grande tradition familiale

Créée en 1912 sur le site qu'elle occupe encore aujourd'hui, la Fromagerie Gillot poursuit une grande tradition familiale dans la fabrication de fromages Normands.

"Six familles se sont succédé à la tête de l'entreprise depuis sa création, précise Emilie Fléchard, directrice adjointe.

Spécialité de cette belle maison, "le vrai camembert AOP au lait cru moulé manuellement à la louche.

Propriétaires de la société depuis 2005 et déjà experts dans les produits laitiers, les Etablissements Fléchard ont menés de nombreux investissements dans l'outil de production et le marketing.

 

Une entreprise engagée avec ses producteurs AOP

En visite dans l'Orne le 15 février 2016 et reçu à la fromagerie de Saint-Hilaire-de-Briouze, Gérard Larcher, président du Sénat, soulignait l'engagement de l'entreprise auprès de ses fournisseurs. "Un bel exemple de partenariat qui valorise les prix des producteurs de lait.

Anticipant la fin des quotas laitiers, les dirigeants de la fromagerie ont en effet décidé de définir une stratégie de filière auprès de ses producteurs AOP. "Nous sommes aujourd'hui la seule laiterie normande à proposer une rémunération qui se détache du prix conventionnel du lait, poursuit Emilie Fléchard.

"Nous sommes d'ailleurs lauréat des Trophées LSA de l'Innovation de la RSE et de la diversité pour cet engagement. Un engagement destiné à soutenir et pérenniser la filière AOP. "Ce mécanisme financier garanti un prix à hauteur de 340€/1000 litres pour 50% de la production sur 4 ans, évitant ainsi les problèmes de trésorerie liés aux fluctuations du prix du lait. Un prix plancher annualisé a été validé sur les 50% restants pour l'année 2016, soit 290€/1000 litres.

Par ailleurs, nous avons proposé une prime AOP qui passe de 36€ à 43€ les 1000 litres cette année. Prime qui sera revalorisée à 50€ en 2017.

 

L'intransigeance de la qualité

Le ballet des mousseuses et des mouleurs respecte
un minutage et un calibrage précis (© G. Houdou)

En contrepartie, les 100 producteurs AOP s'engagent à respecter les objectifs du cahier des charges, dont la typicité du terroir de l'Appellation d'Origine Protégée.

"La matière première doit répondre à une qualité irréprochable. Cette qualité est intimement liée à plusieurs critères : un territoire proche de la laiterie, des troupeaux composés à minima de 50% de vaches normandes, une mise pâture au moins six mois/an et une surface en herbe de 0,33 ha par vache.

Parallèlement, 30 000 analyses sont menées chaque année pour garantir la qualité des produits, tant à l'arrivée qu'avant leur commercialisation.

 

Séduire de nouveaux consommateurs

Environ 50 millions de litres de lait sont ainsi collectés annuellement. "Plus de 80% de nos produits sont fabriqués au lait cru.

La production se décline ainsi avec 53% de camemberts AOP au lait cru, 24% de fromages au lait cru (camembert et petit camembert, Pont-l'Evêque, coulommier et brie), 18% de fromages microfiltrés ou pasteurisés et 5% de fromages au lait bio.

"Le Gillot Noir, Marie Harel, Saint-Hilaire et Gillot bio, restent nos références phare, mais nous menons plusieurs projets de développement à l'image d'une gamme spéciale commercialisée pour les fêtes fin 2015.

L'an passé, grâce à un partenariat avec Carrefour, l'entreprise a été distinguée du Trophée des Grès d'Or. "Nous avons lancé les camemberts "Gueules Cassées". Des fromages identiques en goût, mais qui présentent des imperfections de forme ou de poids, écartés du réseau de distribution. Près de 72 000 camemberts "Gueules Cassées" ont été distribués en 2015.

Selon Emilie Fléchard, "le camembert se féminise et intéresse les jeunes. A l'image des publicités télé Gillot un peu décalées lancées en 2015.

En partenariat avec l'Ecole EM Normandie de Caen et de Rouen, ainsi que la section BTS Design du lycée Mezeray d'Argentan, nous réfléchissons au marketing des produits de demain. Nous innovons sans cesse en préservant nos valeurs et notre savoir-faire.

 

Bien dans son bocage

Les camemberts sont placés en hâloir pendant 14 jours (© G. Houdou)

Ancrée dans son territoire, la Fromagerie Gillot emploie 160 personnes à équivalent temps plein.

"Nous exerçons plusieurs métiers et nous sommes parfois confrontés à des problèmes de recrutements.

Cependant, nous organisons des formations en interne avec nos maîtres-fromagers.

 

Gillot tourné vers l'export

Détachée sur un mi-temps grâce à un financement Appex (Appel à projets pour l'internationalisation des entreprises) mis en place par la Région et la Chambre de commerce, Charlotte Fléchard mène divers projets pour le développement commercial et l'export. "L'export représente actuellement 10% des ventes principalement en Europe, notamment en Allemagne.

Nous orientons une stratégie commerciale à long terme en participant à des salons internationaux". Une stratégie indispensable pour conduire les enjeux de demain, tant en France qu'en Europe.


Menu
Orne Développement, service de développement économique du département de l'Orne

Liens utiles

Copyright Adlec Conseil, création du site web et marqueur statistiques

© adlec.com