Contact

La Galette d’Alençon SARL

35 rue de Verdun

61000 ALENÇON
 

Jean-Yves Pierre

Port. : 06 08 47 30 82

jy.pierre@athenal.com
Pascal Enault

Port. : 06 26 04 26 27

p.enault@athenal.com


La Galette de Broöns SAS
Rue de l'Avenir, ZA du Pilaga
22250 BROÖNS

Accompagnement

Comme cette entreprise, vous souhaitez implanter ou développer votre activité dans l’Orne ?
 
Orne Développement est une porte d’entrée pour vous accompagner depuis le 1er contact jusqu’à la concrétisation de votre projet.
  
Contactez Orne Développement pour bénéficier d'un accompagnement gratuit, confidentiel et sur-mesure.
 › 
Services aux entreprises ›
  • Silva Créations, à La Sauvagère évolue dans tous les métiers de la tapisserie
  • Boutaux Packaging, embellisseur d'imprimés et de cartonnage à Mâle
  • Goavec, fabricant de cuves pour l'agroalimentaire, la cosmétique et la pharmacie à Alençon
  • Oxymétal Orne, leader français dans les domaines de la découpe industrielle à Chailloué
  • L'orne : 1er département français pour l'élevage de trotteur
  • Südpack Medica à Gâcé, spécialisée dans la fabrication d'emballages souples pour l'industrie médicale
  • Galvanisation dans l'entreprise Frénéhard et Michaux, spécialiste de la fabrication de châssis de toiture près de L'Aigle
  • La Patte Jeanjean, producteur de pâtes artisanales bio et légumes secs bio du Perche
  • Boutaux Packaging, embellisseur d'imprimés et de cartonnage à Mâle

La Galette d’Alençon

Juin 2014

Logo Galette d'Alençon

 

Opérationnelle en septembre prochain, une usine de fabrication de galettes et crêpes s’implante à Alençon.
Un choix stratégique et géographique pour les deux associés évoluant dans l’ultra-frais et qui ont logiquement baptisé leur entreprise : La Galette d’Alençon

Galette d'Alençon
La Galette d’Alençon sera commercialisée sur le même principe que La Galette de Broöns

De riches expériences dans l’agroalimentaire et la gestion

Galette d'Alençon Pascal Enault (à gauche) et Jean-Yves Pierre
dirigeants de La Galette d’Alençon (© G. Houdou)

Anciens cadres dirigeants chez Stalaven (un des leaders bretons de l'industrie agroalimentaire), Pascal Enault et Jean-Yves Pierre ont quitté cette société en 2012 avec une idée en tête : créer ou reprendre une entreprise. "J’ai évolué pendant une vingtaine d’années dans le secteur de l’agroalimentaire, notamment à la direction générale, aux fonctions Commerce et Marketing chez Stalaven", précise Jean-Yves Pierre. "De mon côté, j’occupais le poste de directeur financier dans ce même groupe", poursuit Pascal Enault, alençonnais d’origine. "Fin 2012, nous avons créé un cabinet conseil pour aider les PME à améliorer leurs performances, principalement dans le domaine de l’agroalimentaire". Mais les jeunes dirigeants ambitionnent un autre projet et ciblent la création ou la reprise d’une entreprise. "En septembre 2013, nous nous sommes portés acquéreurs d’une société des Côtes-d’Armor, La Galette de Broöns. Une société spécialisée dans la fabrication de crêpes et galettes ultra-fraîches".

 

Croissance soutenue et réactivité

Galette d'Alençon L’unité de fabrication de l’usine de Broöns
dans les Côtes d’Armor

Lors de la reprise, la société affichait un chiffre d’affaires de 900 000 €. "Moins d’un an plus tard, avec 4,5 millions de crêpes et galettes fabriquées, nous avons développé l’activité pour tendre vers un CA de 1,3 M€. Nous travaillons principalement avec la GMS dans un schéma de dépôt-vente et nous assurons nous-mêmes les livraisons en Bretagne, vers le M.I.N. (marché d'intérêt national) de Rungis, en Basse-Normandie et dans les Pays de Loire". Des produits livrés dans les 10 à 12 heures qui suivent leur fabrication. "Nous sommes très exigeants quant à la qualité et à la fraîcheur de nos produits et nous travaillons avec un modèle logistique de distribution qui existe peu en France". Jean-Yves Pierre et Pascal Enault revendiquent le côté haut de gamme de leurs produits et souhaitent se positionner comme leaders dans le domaine de "l’ultra qualitatif". "Nous évoluons dans les circuits courts avec des produits finis "sensibles et fragiles", conçus avec des matières premières 100% d'origine française, en privilégiant au maximum les approvisionnements locaux. Nous souhaitons fabriquer au coeur de notre zone de chalandise, pour privilégier la qualité et la fraîcheur des produits, la proximité et la réactivité vis à vis de nos clients", poursuivent les deux associés. Crêpes au froment et galettes de blé noir, avec une DLC de 5 à 7 jours, s’affichent ainsi sans additif, sans conservateur et sans colorant . "Nos circuits de livraison sont parfaitement organisés en Bretagne, notamment dans les Côtes-d’Armor et en Ille-et-Vilaine, ainsi que sur la région parisienne. Mais dans l’objectif de développer l’activité et nous rapprocher de nos clients en Normandie et Pays de la Loire, nous avons imaginé d’implanter une nouvelle usine dans l’Orne".

 

Pourquoi avez-vous choisi de vous implanter à Alençon ?

Galette d'Alençon Grâce à cette flotte de véhicules utilitaires,
les produits sont distribués très rapidement

"Nos produits sont déjà présents au Mans et dans un certain nombre de magasins de l'Orne, et grâce aux récentes infrastructures routières, la Cité des Ducs a logiquement retenu notre attention. Par ailleurs, nous avons bénéficié d’une écoute très attentive à notre projet soutenu par un collectif d’accompagnement particulièrement efficace. Un collectif composé de la Chambre de Commerce, Orne Développement, la Communauté Urbaine d’Alençon, Synagro, la Chambre d’Agriculture ainsi que les différents services de l'Etat". Un accompagnement qui s’est articulé autour de plusieurs enjeux : recherche de locaux et la mise en relation avec des prestataires pour l’aménagement des locaux. "Ce collectif nous a également assisté dans la mise en relation de contacts commerciaux, les banques, des acteurs agroalimentaires du secteur, ainsi que dans le montage des dossiers d’aides publiques".
Dans le même état d’esprit, Pascal Enault et Jean-Yves Pierre souhaitent s’approvisionner au plus près et faire participer le tissu économique local, notamment pour l’aménagement technique des futurs locaux. Le choix des entrepreneurs s’est porté sur un bâtiment de la rue de Verdun. "Ce bâtiment appartenait à la CUA et correspond parfaitement à nos attentes. Il sera aménagé sur le même schéma que notre usine de Bretagne. Le site comprendra l’unité de fabrication et une boutique d’usine en étage, accessible à tous avec un accès visuel sur les lignes de production". Une production qui sera opérationnelle dès la rentrée avec un volume correspondant à un chiffre d’affaires de 250 000 à 300 000 €. "Notre prévisionnel devra atteindre un CA de 500 000 € d’ici un an, puis 1 à 1,5 M€ à terme".

Jean-Yves Pierre et Pascal Enault se sont rapprochés de Pôle Emploi pour sélectionner leurs futurs employés. "Nous allons créer 6 postes dans un premier temps, pour atteindre une dizaine d’employés dans un an. A Broöns, nous travaillons avec des personnes très consciencieuses, ouvertes aux autres, attachées à l’entreprise et aux produits. Plus que l’expérience, c’est cette même exigence qui va motiver notre recrutement".



Menu

Contactez Orne Développement

 

 

 

Orne Développement est le
service de développement économique
du Conseil départemental de l'Orne

Moteur de recherche

Orne Développement, service de développement économique du département de l'Orne

Liens utiles

Copyright Adlec Conseil, création du site web et marqueur statistiques

© adlec.com