› 
Services aux entreprises ›

Jean Fréon Elagage

  • De gauche à droite : Loïc Vivien, adjoint, Nathalie et Jean Fréon  (© Gérard Houdou)
  • Les ateliers de maintenance  (© Gérard Houdou)

Un entrepreneur visionnaire

Novembre 2017

Leader français de l’élagage, Jean Fréon fête cette année les 50 ans de son entreprise. Témoin de l’évolution d’un métier qu’il a créé, Jean Fréon Elagage emploie aujourd’hui une centaine de salariés et dispose d'une flotte de plus de 200 véhicules et engins.
Une entreprise ornaise reconnue du Nord au Sud de la France

Une simple tronçonneuse

Créée en 1967 avec une tronçonneuse, des bras, des jambes et une formation "maison", l’Entreprise Fréon Elagage fête son cinquantenaire. "A l’époque je travaillais sur du bucheronnage en forêt pour des privés et je me suis lancé dans l’élagage. Tout le monde me prenait pour un fou, mais il fallait créer un nouveau métier", se souvient Jean Fréon.

La flotte est composée de plus de 200 machines (© Fréon Elagage)

"J’ai investi dans un tracteur et une première épareuse grâce à la confiance de mes fournisseurs à Mortagne. Une confiance qui dure car nous travaillons toujours ensemble !". Six mois plus tard, le jeune entrepreneur alors âgé de 20 ans investit dans une seconde machine, assure la partie commerciale et les démarches administratives auprès des subdivisions de l’Equipement. "Il fallait être à la fois sur le terrain et dans les bureaux".

Entrepreneur et agriculteur, Jean Fréon gère également une exploitation agricole. Une activité familiale, depuis l’origine aussi, qui emploie maintenant sept personnes dans les céréales, la viande et la production laitière.

Leader français

Aujourd’hui, le chef d’entreprise peut se targuer d’être devenu le leader français de ce métier très particulier, à la fois concurrentiel et spécifique. Plus de 200 véhicules et engins composent désormais la flotte : abatteuses, épareuses 12 mètres, déchiqueteuses 600 cv, grignoteuses de souches, broyeurs forestiers, nacelles 30 mètres, lamier 19 mètres, pelle 23 mètres...

Nettoyage sur le circuit des 24h du Mans (© Fréon Elagage)

"Nous travaillons sur des marchés atypiques et certaines machines sont fabriquées sur mesure selon nos besoins". Des machines de hautes performances qui nécessitent des investissements conséquents. "Je n’ai pas les moyens d’acheter du pas cher !".

Fréon Elagage travaille pour quelques grands comptes, SNCF, EDF, sociétés d’autoroute, collectivités territoriales ou entreprises et des sites prestigieux comme le parc du château de Versailles. Des opérations menées sur une large moitié de la France, dans une diagonale située au Nord d’une ligne Reims/Bordeaux.

"Nous intervenons également chez les particuliers, mais cette activité ne représente qu’une petite part de notre activité".

Une logique environnementale

Témoin de l’évolution d’un métier qu’il a créé, Jean Fréon Elagage emploie aujourd’hui une centaine de salariés. Et de reconnaître : "Malgré les écoles de Pointel et d’Evreux, nous avons des difficultés de recrutement. Cependant, nous anticipons les formations en interne pour adapter la manipulation de nos machines dont certaines sont uniques en France".

De gauche à droite : Loïc Vivien, adjoint, Nathalie et Jean Fréon

(© Gérard Houdou)

Elagage, abattage ou dessouchage, l’entreprise gère l’ensemble des travaux et valorise les déchets dans une logique éco-environnementale. "Rien ne se perd". Durant la semaine, les équipes sont présentes sur le terrain. "Chaque équipe est une petite entreprise qui régente son chantier du début à la fin", probablement une des forces de Fréon Elagage et de ses engins uniques.

"Nous investissons dans de nouveaux locaux et une plateforme pour développer le séchage et le stockage de plaquettes bois. Des copeaux de différentes grosseurs et calibrés, destinés aux circuits courts. Nous avons également signé un partenariat pour fournir la chaufferie bois d’Aube".

Bien dans son territoire

Installée dans l’ancienne ferme des parents de Jean Fréon, l’entreprise évolue sur des chantiers souvent complexes. "Le développement des axes routiers nous permet d’intervenir plus rapidement. Nous sommes idéalement situés, aux portes de Paris et des grandes villes de l’Ouest".

Outre le site internet qui donne de la visibilité, l’entreprise est également présente sur Facebook et YouTube où des vidéos de fournisseurs et de passionnés sont diffusées.

Impliqué dans son territoire, Jean Fréon Elagage sponsorise de nombreuses associations sportives et culturelles du secteur. "Du bon sens", souligne Jean Fréon. Un bon sens qu’il n’a cessé de développer depuis 50 ans.


 


Menu
Orne Développement, service de développement économique du département de l'Orne

Liens utiles

Copyright Adlec Conseil, création du site web et marqueur statistiques

© adlec.com