› 
Services aux entreprises ›

Fléchard

  • L'entreprise Fléchard à La Chapelle d'Andaine
  • Une nouvelle unité de production de cream cheese, de crème et de lait UHT sera opérationnelle en 2017 (© G. Houdou)

La famille au cœur d'un esprit d'entreprise

Octobre 2016

Tel un mikado géant, à l'image des kilomètres de conduits qui s'entremêlent dans les ateliers de transformation, l'entreprise Fléchard s'est construite au fil des décennies dans un esprit familial.

70 ans d'activité

Une grande fête de famille à l'occasion des 70 ans de l'entreprise Fléchard Une grande fête de famille à l'occasion des 70 ans de l'entreprise
(© Maxime Letertre/Fléchard SA)

Créée en 1946 par Roland et Renée Fléchard à La Chapelle-d'Andaine, l'entreprise du même nom fêtait ses 70 ans en septembre 2016.

"Une aventure de longue date lancée dès le surlendemain du mariage de mes parents", témoigne Guy Fléchard, aujourd'hui PDG.

"Dès cette époque, ils collectent du beurre, des œufs et des volailles sur les marchés, puis s'organisent pour vendre ces produits aux Halles de Paris".

Devenu trop étroit, les locaux de la rue d'Alençon sont transférés en 1953 sur le site actuel du Pont-Morin. "Ils ont développé l'activité autour de trois secteurs : l'abattage de volailles, le calibrage d'œufs et la production de beurre.

Comme aujourd'hui, le lait est collecté chez 180 producteurs de l'Orne et de la Mayenne".

Dès lors, chaque décennie marque l'évolution de l'entreprise qui lance un marché à l'export dans les années 1960.

"Nous avons été les premiers à produire l'huile de beurre, exportée au Moyen-Orient où nous sommes toujours un des leaders. Parallèlement, mes parents commençaient à développer le beurre pâtissier".

  

Plus de 1 150 employés

Guy Fléchard, PDG de l'entreprise et
Maxime Fléchard, responsable des achats (© G. Houdou)

A la fin des années 1960, l'évolution du marché de la volaille entraîne la construction d'un nouvel abattoir. "Avec le rachat d'abattoirs en France, plusieurs opérations de croissance externe marquent les années 1970 et 1980".

La société Fléchard devient un acteur majeur de la volaille et du beurre dans l'Hexagone tout en développant un nouveau produit ‟feta" destiné à l'exportation.

L'entreprise emploie alors plus de 1 000 salariés à l'abattoir et 150 pour la transformation du lait.

"Dans la décennie 1990, le secteur de la volaille devenait très concurrentiel. Nous étions trop grands ou trop petits et un choix stratégique s'imposait. L'activité volaille sera cédée au Groupe LDC en 1997, mais l'abattoir et la transformation resteront implantés à La Chapelle-d'Andaine". Fléchard décide alors de se concentrer sur les produits laitiers.

 

45% du chiffre d'affaires à l'export

Des explications précises sont données sur les phases de fabrication Des explications précises sont données sur les phases de fabrication (© G. Houdou)

Avec son expertise dans la concentration de la matière grasse laitière, Fléchard élabore des produits adaptés à différents secteurs : beurres pâtissiers et industriels, beurre de table et gamme export, soit une production annuelle de 50 000 tonnes de matières.

"L'export représente 45% d'un chiffre d'affaires de 200 M€".

Fortement impactée par l'embargo Russe en 2014, mais réactive, l'entreprise s'est orientée vers d'autres marchés. "Fléchard a perdu 80% de ses ventes de fromage blanc exportées vers la Russie.

Nous avons lancé des opération de prospection vers l'Asie, notamment en Chine et en Corée, en proposant un nouveau fromage à tartiner : le cream cheese dont la première commande vient d'être renouvelée". Parallèlement, de nouveaux axes de développement s'organisent avec des perspectives d'exportation vers le Pakistan et l'Azerbaïdjan.

 

Anticiper les besoins

Armée d'équipements industriels ultra-modernes tels les outils de concentration, fractionnement et texturation, l'entreprise vise la qualité et l'excellence. "L'équipe R&D travaille constamment à l'optimisation des procédés existants et à l'élaboration de nouveaux produits.

Des produits de plus en plus techniques qui permettent de répondre aux exigences de nos clients et anticiper leurs futurs besoins. Nous travaillons sur une matière végétale dans l'objectif de remplacer la matière grasse laitière de certains produits".

Chaque année, une enveloppe de 2 M€ est consacrée aux investissements et à la recherche.

"Entre 2016 et 2017, nous investissons 5 M€ supplémentaires dans l'extension du site : un agrandissement de 2 800 m2 destiné à la production du cream cheese et de la crème UHT, ainsi qu'un entrepôt frigorifique de stockage de 3 300 m2. Extensions qui porteront la superficie totale à plus de 16 000 m2, mais toujours avec des investissements maîtrisés".

 

"Être fort dans un marché de niches"

En septembre 2016, plus de 400 personnes ont visité l'entreprise En septembre 2016, plus de 400 personnes ont visité l'entreprise (© G. Houdou)

Présent dans 80 pays et malgré un marché laitier compliqué, Fléchard bénéficie d'une forte image de production française et de savoir-faire.

C'est bien cet esprit familial que l'on retrouve dans l'équipe dirigeante, mais également chez les salariés ou les fournisseurs.

"Comme l'ont instauré mes parents, nous conservons l'esprit d'une PME familiale proche de nos 150 salariés, dont une quinzaine d'intérimaires. Une entreprise, c'est avant tout des hommes et sans l'humain, rien n'est possible !".

La transmission est en route avec la troisième génération qui prend le relais.

"Nous sommes heureux dans l'Orne et nous optimisons les capacités de chacun dans son domaine de compétence". C'est peut-être là que réside l'âme et la vitalité de l'entreprise, "être fort et réactif dans un marché de niches, en France et à l'international".


Menu
Orne Développement, service de développement économique du département de l'Orne

Liens utiles

Copyright Adlec Conseil, création du site web et marqueur statistiques

© adlec.com