› 
Services aux entreprises ›

B'O Resort

  • L'établissement thermal affiche une progression constante (© G. Houdou)
  • Les équipements de loisirs intègrent l'offre globale (© B'O Resort)

Un acteur économique majeur

Juillet 2017

Indissociable de la station, l'Etablissement thermal B'O Resort développe constamment ses investissements et s'inscrit comme l'un des partenaires majeurs de la ville, du département et d'une région toute entière.

Sylvain Sérafini devant le B'O Cottage inauguré en 2013 Sylvain Sérafini devant le B'O Cottage inauguré en 2013 (© G. Houdou)

Une croissance constante

Repris en 2009 par le Groupe France Thermes, l'établissement thermal de Bagnoles-de-l'Orne devenu depuis B'O Resort, affiche une constante progression et s'affiche comme un acteur phare du thermalisme en France.

"La fréquentation est ainsi passée de 9 000 curistes en 2009 à plus de 12 500 en 2016", précise Sylvain Sérafini, PDG de B'O Resort.

Une progression due aux constants investissements, l'extension de la saison et un fort taux de fidélisation.

Depuis, l'offre thermale s'est étoffée dans les domaines du bien-être, de la restauration et de l'hébergement avec le spa de 2 000 m2 et les 158 appartements du B'O Cottage inauguré en 2013. "Nous enregistrons une progression régulière et un bon rythme de croissance".

L'activité thermale : rhumatologie, phlébologie et gynécologie développe ainsi une hausse moyenne depuis 2009 en volume de + 42%. "Une croissance supérieure aux tendances nationales, à la fois entraînée par la qualité des soins, mais également par les offres de loisirs qui contribuent à une image globale en lien avec la communication de la station".

 

Les atouts reconnus de la médecine thermale

Depuis plusieurs années, nombre d'études accréditent la contribution de la médecine thermale dans le traitement des maladies chroniques et prouvent définitivement l'intérêt du thermalisme.

Des acquis défendus par les professionnels du thermalisme qui, au-delà des soins bénéfiques à telle ou telle pathologie, apportent également leur contribution à une meilleure maîtrise budgétaire des coûts de traitement des maladies chroniques.

"La médecine thermale est forte d'arguments et apporte une complémentarité que la profession se doit de saisir. C'est l'un de nos enjeux forts de demain".

 

De février à décembre

Le B'O Resort, acteur économique indissociable de la station Le B'O Resort, acteur économique indissociable de la station (© G. Houdou)

Depuis la levée du Plan de Prévention de Risque Inondation (PPRI) décidée par la Préfecture début 2017, la période d'ouverture s'étoffe.

"Au-delà de la diminution du risque d'inondation, le partenariat avec tous les acteurs locaux permet d'étendre l'activité de la ville et fait disparaitre progressivement la coupure annuelle pour créer une dynamique économique du Grand Domaine".

Un objectif fixé à environ 10 mois d'activités, de février à décembre. "Notre objectif est de conquérir des clients susceptibles de venir sur ces nouvelles périodes d'ouverture en avançant et en prolongeant la saison. Cette période représente une fréquentation comparable à celle du mois de mars avec de nouveaux clients". Une extension progressive et maitrisée.

En 2017, l'ouverture du site s'est ainsi déroulée en deux temps : le 11 février pour l'hébergement au B'O Cottage**** et le spa (le matin pour des cures thermales et l'après-midi pour des soins de bien-être), le 6 mars pour l'ensemble de Resort.

 

Une forte politique de formation

Avec la création du Certificat national de Qualification Professionnelle d'agent thermal lancée en 2012, Sylvain Sérafini développe la formation pour accompagner le personnel.

"En partenariat avec la Chambre Régionale des Métiers, les 3IFA de la CCI de Flers-Argentan, la région Normandie et Pôle emploi, nous avons mis en place un centre de formation labellisé par la branche du thermalisme".

Des sessions régulières de formation et des Validations des Acquis de l'Expérience (VAE) pour les agents thermaux déjà en activité.

"Ces formations sont proposées dans l'objectif de poursuivre la professionnalisation, la reconnaissance du métier d'agent thermal hydrothérapeute, mais aussi de préparer le changement de génération au sein de l'entreprise".

L'évolution de la saison entraîne des créations d'emplois. "Une révolution sociale se dessine dans les deux ans à venir pour développer les CDI et annualiser le temps de travail".

Tous services confondus, B'O Resort emploie près de 350 personnes en haute saison.

 

Le concept de Bagnoles-de-l'Orne repris en Auvergne

Un des 160 158 appartements du B'O Cottage Un des 158 appartements du B'O Cottage (© B'O Resort)

Avec des investissements de 30M€ depuis 2009 et un chiffre d'affaires multiplié presque par deux, le concept mis en place par Sylvain Sérafini sera utilisé comme la base arrière d'un nouveau projet.

"Notre modèle est unique et va permettre d'accompagner notre stratégie de croissance avec la reprise des Thermes de Châtel-Guyon en Auvergne depuis le 1er janvier".

Des thermes spécialisés dans la rhumatologie et l'appareil digestif qui accueillent actuellement 6 000 curistes par an.

"Nous allons construire un nouveau Resort sur le modèle de Bagnoles-de-l'Orne. Un investissement de 33M€ pour intégrer un établissement thermal, un spa, une résidence de tourisme et un restaurant de tourisme, ainsi qu'une résidence services unique en France destinée à accueillir des seniors autonomes.

Par ailleurs, nous souhaitons développer un centre de médecine thermale du microbiote et du bien-être digestif".

 

"Nous profitons d'un savoir-faire commun"

Sylvain Sérafini souligne les atouts de la ville qui permettent de parcourir l'ensemble des sites à pied ou à vélo.

"Nous enregistrons des reconductions de réservations, tant auprès des familles que des jeunes seniors qui apprécient cette image à la fois rassurante et dynamique.

Grâce à l'ensemble des acteurs économiques portés et soutenus par l'Epic Bagnoles-de-l'Orne Tourisme, la destination "Bagnoles-de-l'Orne" gagne en notoriété.

Nous devons maintenir et développer cette offre globale et poursuivre notre communication pour faire connaître notre savoir-faire commun".


Menu
Orne Développement, service de développement économique du département de l'Orne

Liens utiles

Copyright Adlec Conseil, création du site web et marqueur statistiques

© adlec.com