› 
Services aux entreprises ›

Biscuiterie de l'Abbaye

  • L’entreprise lonléenne emploie 240 personnes (&copy Gérard Houdou)

Biscuiterie de l'Abbaye : l'innovation au cœur du succès familial

Septembre 2017

Le biscuit imaginé dans les années 40 par Georges Lautour est à l'origine d'une grande aventure familiale. Aventure qui place la Biscuiterie de l'Abbaye parmi les fleurons de l'industrie ornaise.

Une belle histoire

De retour de la Seconde Guerre Mondiale, Georges Lautour, boulanger de métier, imagine la recette d'un sablé normand. La popularité du biscuit ne se fait pas attendre et le produit s'exporte même à Paris. En 1964, le fils et le gendre du boulanger, Michel Lautour et Michel Lebaudy, s'associent et décident de créer une biscuiterie pour développer la production : la biscuiterie de l'Abbaye entre dans l'histoire.

Gérard Lebaudy, Pdg de la Biscuiterie de l’Abbaye Gérard Lebaudy, Pdg de la Biscuiterie de l'Abbaye (© Gérard Houdou)

L'entreprise obtient le prix du meilleur biscuit au salon international de Paris en 1968. Depuis, les distinctions s'additionnent : label Entrepreneur engagé, développement durable, Trophées de la performance énergétique, prix de l'innovation au SIAL en 2016, prix Gourmandie 2017 ou encore la nomination aux Trophées l'économie normande en mai dernier.

Une gamme très diversifiée

Les biscuits mettent à l'honneur les spécialités normandes. Une gamme de 250 recettes de biscuits sucrés, enrichie depuis 2016 d'une palette de biscuits Smiley et de biscuits salés dédiés à l'apéritif. "Mon oncle et mon père ont développé une gamme de biscuits diététiques et biologiques à la fin des années 1970", précise Gérard Lebaudy, Pdg. " Depuis, l'innovation fait partie de notre quotidien. Des innovations optimisées par le bureau R&D créé en 1986".

Le caractère artisanal de la biscuiterie reste le moteur du développement. Privilégiant le goût et l'authenticité, les biscuits sont élaborés avec des matières premières de haute qualité principalement sélectionnés dans l'Ouest, comme le beurre AOP d'Isigny ou le récent partenariat avec Gillot à St-Hilaire-de-Briouze. "Respectant notre image normande, nous favorisons les approvisionnements au plus proche de l'entreprise". Et de souligner : "environ six mois de recherche et de mise au point sont nécessaires à l'élaboration et au marketing d'un nouveau produit".

Des produits adaptés à l'export

Déjà présents en Allemagne et plus généralement en Europe, les biscuits de l'Abbaye s'exportent également en Asie et en Amérique du Nord. "Nous adhérons à un GIE de PME françaises de l'agroalimentaire avec un bureau à New-York. En adaptant nos produits au marché américain, nous avons créé une gamme sous la marque Pierre Biscuiterie". Cette approche qui véhicule l'image de la France a permis de développer les ventes auprès des chaines de distributeurs.

La même stratégie a été mise en œuvre en Asie du Sud-Est : Chine, Japon, Vietnam, Thaïlande, Philippines, ainsi qu'en Australie. Environ 15% des 40 M€ du chiffre d'affaires sont ainsi consacrés à l'export.

150.000 biscuits sont fabriqués chaque heure 150.000 biscuits sont fabriqués chaque heure

(© Gérard Houdou)

150.000 biscuits à l'heure

Conditionnés à 80% sous des marques distributeurs, les biscuits de l'Abbaye évoluent dans un marché concurrentiel. "Toutes gammes confondues, nous fabriquons 150.000 biscuits à l'heure, soit une production annuelle de 7500 tonnes ». Une production conséquente alimentée par des investissements réguliers. « En 2016, nous avons acquis de nouveaux matériels qui permettent de rationaliser les conditionnements, et de développer la gamme salée". Au total, une enveloppe d'un million d'euros soutenue par des aides du Feader (Europe) et de la Région.

L'entreprise emploie 240 personnes et fonctionne en 3x8 avec une équipe supplémentaire le week-end. "Nous avons créé 15 emplois depuis le début de l'année et nous encourageons les formations. Un boulanger-pâtissier est ainsi formé pendant un an dans l'entreprise pour devenir biscuitier".

Avec plus de 10.000 visiteurs accueillis chaque année, l'entreprise dévoile son savoir-faire et organise des portes ouvertes tous les deux ans. La Biscuiterie de l'Abbaye se déguste aussi dans les boutiques de Bagnoles-de-l'Orne et Granville, ainsi que sur les marchés grâce au food-truck qui sillonne les routes de Normandie.

Un nouveau bâtiment en 2019

Historiquement implantée à Lonlay-l’Abbaye, l’entreprise organise la visite de ses locaux Historiquement implantée à Lonlay-l'Abbaye, l'entreprise organise la visite de ses locaux

(© Gérard Houdou)

Devenu trop étroit, le bâtiment de stockage basé à Ernée en Mayenne va être relocalisé près du site historique. La révision du PLU de la commune va permettre de créer une zone artisanale, route de Tinchebray. "Le projet de construire un bâtiment de stockage de produits finis et de matières premières est déjà bien avancé". Le futur bâtiment de 5000 m² devra répondre à la fois à des arguments économiques et d'organisation.

"Nous allons ainsi limiter les navettes entre les deux sites et optimiser notre organisation. Les salariés présents à Ernée seront rapatriés sur le nouveau site de Lonlay-l'Abbaye, et nous envisageons quelques embauches". Un investissement de 3,5 M€ soutenu par des aides de la Région, du Département et de Domfront-Tinchebray Interco. "Les travaux vont être lancés début 2018 et le bâtiment sera opérationnel en 2019".


Menu
Orne Développement, service de développement économique du département de l'Orne

Liens utiles

Copyright Adlec Conseil, création du site web et marqueur statistiques

© adlec.com