› 
Services aux entreprises ›

Biocoop Pays d'Alençon

  • Biocoop a ouvert ses porte sur le nouveau centre commercial de Condé-sur-Sarthe (© G. Houdou)
  • A terme, l'enseigne pourrait compter une dizaine de salarié (© G. Houdou)

Au plus près des producteurs

Mars 2016

Ouverte depuis le 25 février 2016 sur le nouveau centre commercial de Condé-sur-Sarthe, l'enseigne Biocoop résulte de la longue réflexion d'un jeune couple.

Une nouvelle enseigne

Caroline Marchais et Damien Chivialle, co-gérants Caroline Marchais et Damien Chivialle, co-gérants (© G. Houdou)

Caroline Marchais et Damien Chivialle ont quitté Paris en 2013 pour poser leurs valises dans le Perche. "Nous sommes sensibles à l'environnement et à l'écologie depuis longtemps", explique Caroline, ingénieur agronome qui évoluait dans les énergies renouvelables, tandis que son mari exerçait dans le design industriel ou l'agriculture urbaine.

"Nous avons travaillé deux ans à la préparation de ce projet en nous rapprochant du réseau Biocoop. Un réseau coopératif et militant qui correspond parfaitement à nos attentes. Par ailleurs, les enseignes sont accompagnées et approvisionnées par cette coopérative, mais restent indépendantes".

 

Travailler avec les producteurs locaux

L'enseigne favorise les circuits courts et les producteurs locaux L'enseigne favorise les circuits courts et les producteurs locaux (© G. Houdou)

Dans les rayons, pas de tomates ou de fraises en hiver, des produits qui traversent les océans ou transportés par avion. "En défendant une autre façon de consommer, nous valorisons les circuits courts, locaux, français ou européens selon les productions. Nous respectons le cycle des saisons et nous nous approvisionnons au plus près dans les départements de l'Orne, la Sarthe et la Mayenne".

Militants eux-aussi, convaincus que le bien-être passe aussi par le bien consommer, Caroline et Damien soutiennent les initiatives locales en faveur des produits labellisés biologiques. Ils participent ainsi au maintien d'une agriculture raisonnée paysanne et à la préservation des paysages. "Nos approvisionnements chez Biocoop traduisent aussi ces valeurs dans la liste gamme des produits "Ensemble", qui fait du commerce équitable Nord-Nord.

Outre les produits de la gamme Biocoop, "nous recensons une quarantaine de producteurs locaux dans un rayon de 50 km. La vente est un moyen de soutenir les petits producteurs et les jeunes paysans. Des producteurs que nous avons identifiés et rencontrés pendant la préparation du projet, mais la liste va s'allonger".

 

Un vaste linéaire de produits en vrac est à disposition Un vaste linéaire de produits en vrac est à disposition (© G. Houdou)

Des emplois en perspective

Avec près de 300 m2 de surface de vente, environ 5 000 références sont détaillées dans les rayons : fruits et légumes, fromages et produits laitiers, viandes et charcuteries, conserves et céréales, boissons et confiseries, produits d'hygiène et ménagers ou alimentation animale.

Le supermarché bio met également à disposition un vaste linéaire de produits en vrac, "des produits sans emballage, donc moins chers".

Quatre personnes correspondant à 3 emplois temps/plein ont été recrutées, mais à terme, l'enseigne pourrait compter une dizaine de salariés.

 

"Nous souhaitons participer à la vie locale"

Originaire du Mans, Damien connaissait un peu la région. "Nous sommes arrivés un peu par hasard dans l'Orne, mais nous avons tout de suite apprécié les paysages du Perche, la diversité des producteurs bio dans une zone encore préservée. Nous souhaitions contribuer à conserver ces richesses en créant notre activité à Alençon".Initiative Orne

Accompagnés par le réseau Biocoop, Caroline et Damien ont également bénéficié d'un prêt d'honneur Initiative Orne de 15 000€ et d'un prêt à 0% du Réseau Entreprendre Basse-Normandie pour un montant de 35 000€. "Ces soutiens et ces accompagnements nous ont permis de finaliser le projet. Nous sommes très satisfaits de ces dispositifs et des échanges dont nous avons bénéficié".

Egalement intéressé par le réseau de l'Economie Sociale et Solidaire en Normandie, le couple souhaite s'impliquer et participer à la vie locale. Déjà intégré à l'Association des Courts Circuits à Alençon, Damien et son épouse souhaitent participer à des actions en lien avec l'ESS, "l'écologie sur le territoire. Il y a déjà des animations régulières dans notre magasin et nous pouvons collaborer avec les associations locales. Cette nouvelle enseigne propose une nouvelle offre bio aux clients d'Alençon et des alentours. "A notre niveau, nous participons à la dynamisation de la ville".

 

L'économie sociale et solidaire dans l'Orne

Selon l'Observatoire régional de l'ESS/CRESS Normandie (d'après INSEE Clap 2012), l'ESS dans le département de l'Orne représente 1 255 établissements employeurs pour 13 477 effectifs salariés en janvier 2013, soit 15,3% de l'emploi total.

Le groupement formé de la CRESS Normandie (Chambre Régionale de l'Economie Sociale et Solidaire), l'ARDES (Association Régionale pour le Développement de l'Economie Solidaire) et l'URSCOP (Union Régionale des Sociétés Coopératives de l'Ouest), propose un dispositif de suivi sur mesure pour accompagner les projets de création ou de reprise d'entreprise de l'Economie Sociale et Solidaire. Renseignements : www.cress-bn.org


Menu
Orne Développement, service de développement économique du département de l'Orne

Liens utiles

Copyright Adlec Conseil, création du site web et marqueur statistiques

© adlec.com